Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : après un an de prison et de multiples arrestations, il continue de rouler sans permis

-
Par , France Bleu Gascogne

Un homme d'une trentaine d'années, habitant de Mimizan, sera jugé ce vendredi matin pour conduite malgré l'annulation de son permis, refus d’obtempérer et mise en danger de la vie d'autrui, d'après le parquet de Mont-de-Marsan. C'est un multirécidiviste.

L'homme sera jugé ce vendredi matin.
L'homme sera jugé ce vendredi matin. © Maxppp - Lionel Vadam

Un homme sera jugé ce vendredi matin pour conduite malgré l'annulation de son permis, refus d’obtempérer et mise en danger de la vie d'autrui, rapporte le parquet de Mont-de-Marsan. Âgé d'une trentaine d'année et habitant de Mimizan, ce "fou du volant", selon le procureur, est un multirécidiviste. 

Course-poursuite à Mimizan

Sa dernière arrestation date du 17 décembre. Ce jour-là, les gendarmes de Mimizan l’aperçoivent au volant d'une voiture, alors qu'ils savent pertinemment que cet homme n'a pas le droit de conduire. S'ensuit une course-poursuite entre l'homme et les gendarmes. Le trentenaire multiplie les infractions et finit par prendre la fuite. Il se présente finalement devant les gendarmes peu de temps après, affirmant que ce n'était pas lui au volant de sa voiture. Cela ne convainc pas les gendarmes, qui l'arrêtent.

L'homme est bien connu des services de gendarmerie. En avril de cette année, il est arrêté pour conduite malgré l'annulation de son permis. En juillet, dans le cadre de la mise à l'épreuve dont il fait l'objet, il se rend à un rendez-vous avec un conseiller d'insertion et de probation... en voiture. Le conseiller signale immédiatement les faits.

Un an de prison ferme pour les mêmes motifs

Ce vendredi matin, l'homme sera donc jugé pour ces trois dossiers. Ce ne sera pas une nouveauté pour lui, puisqu'il a déjà passé un an en prison pour les mêmes motifs. Il n'est libre que depuis un an. "Il ne veut vraiment pas comprendre", conclut le procureur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu