Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : l'ex-maire d'Hossegor devant le tribunal pour provocation au crime non suivi d'effet

-
Par , France Bleu Gascogne

Xavier Gaudio, l'ex-maire de Soorts-Hossegor, est jugé ce lundi 24 août 2020 par le tribunal correctionnel de Dax pour provocation au crime non suivi d'effet et complicité de menace de dégradation. Un procès suite à une plainte de la porte parole de la Sepanso.

L'hôtel de ville de Soorts-Hossegor
L'hôtel de ville de Soorts-Hossegor - Google Street View

Xavier Gaudio, l'ex-maire d'Hossegor, comparait devant le tribunal correctionnel de Dax ce lundi pour provocation au crime non suivi d'effet et complicité de menace de dégradation. Un procès suite à la plainte de la porte-parole de la Sepanso, Sylvie Brossard. Alors que l'ex-maire d'Hossegor et l'association de défense de l'environnement étaient opposés fin 2018 sur le dossier du dragage du lac d'Hossegor, le maire de la station balnéaire avait publié sur sa page Facebook personnelle une photo de la maison secondaire de la porte-parole de l'association parlant d'un "taudis". Trois internautes avaient commenté la photo avec des menaces contre le bien.  Eux aussi sont appelés devant le tribunal correctionnel de Dax. 

La publication de l'ex maire de Soorts-Hossegor
La publication de l'ex maire de Soorts-Hossegor - Capture d'écran Facebook

"Un cocktail molotov ?"

C'était en décembre 2018, le tribunal administratif de Pau venait de stopper le chantier du dragage du lac d'Hossegor après un recours de la Sepanso. Visiblement agacé par cette décision de justice, Xavier Gaudio, l'ex maire de Soorts-Hossegor, publiait sur Facebook une photo de la maison secondaire de Sylvie Brossard. Une maison en piteux état après avoir subi un incendie criminel six ans plus tôt et une longue procédure pour les assurances. Sur la capture d'écran ci-dessus, on peut lire le message qu'avait écrit l'élu pour accompagner la photo. 

La publication de Xavier Gaudio avait été partagée des dizaines de fois et déclenché plus d'une centaine de commentaires. Parmi les commentaires, trois hommes vont écrire comme réponse à l'ex maire : "Craquer une allumette peut-être?",  "Un cocktail molotov ?", ou encore : "Ah elle a bonne mine la porte-parole. Une petite mèche et un briquet et ça fera tout de suite plus propre". 

Ces trois hommes sont suspectés de provocation au crime non suivi d'effet et de menace de destruction. L'ex-maire de Soorts-Hossegor est, lui, convoqué devant le tribunal pour complicité de menace et provocation au crime non suivi d'effet. Le parquet de Dax, lors de son enquête, avait jugé qu'il n'y avait pas assez d'éléments pour poursuivre l'ex-maire d'Hossegor. Ce n'est donc pas le parquet qui le convoque devant le tribunal mais les parties civiles. Précision importante car cela n'a pas le même poids juridique.

Une pointure pour défendre la Sepanso

Pour plaider ce dossier, la porte parole de la Sepanso a choisi une pointure comme avocat : maître Jérôme Karsenti, l'avocat national de l'association anti-corruption Antikor. C'est ce même avocat qui avait ouvert le dossier contre le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, dans l'affaire des mutuelles de Bretagne. L'avocat va tenter de convaincre le tribunal que l'ex-maire d'Hossegor a dépassé la ligne rouge en publiant en décembre 2018 la photo de la maison délabrée de la porte parole de la Sepanso. Une affaire qui est en fait le sommet d'une très longue discorde entre la mairie d'Hossegor et Sylvie Brossard au sujet de cette maison. La municipalité de Soorts-Hossegor a d'ailleurs comme projet de construire un parking à la place de cette habitation. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess