Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Salon de l'Agriculture 2020

Landes : de banquière à confiturière, elle se distingue au Salon de l'Agriculture

-
Par , France Bleu Gascogne

Pendant 17 ans, Isabelle Amistadi était banquière. Après un accident, elle décide de changer de vie et devient confiturière dans les Landes. Sa confiture aux mirabelles a décroché mercredi la médaille d'argent au Concours général agricole lors du Salon de l'Agriculture à Paris.

Après la médaille de bronze en 2019, la confiture aux mirabelles d'Isabelle Amistadi a décroché la médaille d'argent cette année au Concours général agricole au Salon de l'Agriculture à Paris.
Après la médaille de bronze en 2019, la confiture aux mirabelles d'Isabelle Amistadi a décroché la médaille d'argent cette année au Concours général agricole au Salon de l'Agriculture à Paris. © Radio France - France Bleu Gascogne

Isabelle Amistadi rayonne. Trois ans après la création de son entreprise Oh Palais d'Isa, elle a remporté mercredi la médaille d'argent au Concours général agricole à Paris avec sa confiture de mirabelles. Depuis 2018, c'est la sixième fois que ses confitures se distinguent au Salon. Dans une autre vie, Isabelle était banquière. Responsable d'une grande agence à Paris, elle est mutée dans les Landes d'où est originaire son mari. Un premier changement de vie qui l'éloigne de son métier : "Ça se passait moyen on va dire. Moi, j'avais plus l'envie en tout cas. C'est comme toute entreprise, il faut faire du chiffre. Et le chiffre, il faut le faire un peu n'importe comment. C'était pas mon point de vue à moi.". En 2012, Isabelle frôle la mort après un accident. Immobilisée, elle s'occupe en faisant des confitures qu'elle offre à ses proches pour Noël : "On m'a dit : Isa, ta confiture elle a quand même un truc. Et voilà, c'est comme ça que je me suis lancée dans la confiture." 

Une affaire de famille

La confection de la confiture est un savoir-faire qui se transmet de génération en génération dans la famille d'Isabelle Amistadi. D'abord avec son arrière-grand-père qui était chef pâtissier dans de grandes maisons bourgeoises. La confiturière a conservé le chaudron en cuivre de son aïeul. C'est l'un des trois chaudrons dans lesquels elle cuit ses préparations. Elle ajoute : "C'est un souvenir d'enfance la confiture. Ma mère en faisait. Je détestais ça parce que c'était ma corvée avant de sortir." Ses produits, fabriqués chez elle à Saint-Cricq-Chalosse, sont disponibles sur son site : https://www.ohpalaisdisa.fr/ 

Un choix de vie assumé

En quittant son métier à la banque, Isabelle a fait un choix qu'elle ne regrette pas : "Mes proches m'ont dit que ça allait être compliqué mais qu'il fallait le faire. Mon entourage m'a dit que j'étais folle, que j'allais perdre mon salaire, mes avantages, que j'allais tout perdre. J'ai répondu que je gagnais ma vie en étant en vie." Aujourd'hui l'entreprise a trois ans et la confiturière ne parvient pas à se dégager un salaire : "Pourtant si c'était à refaire, je le referai. Quand je me regarde dans la glace le matin, ça se passe super bien. Je suis rayonnante, j'ai retrouvé le sourire." 

D'autres produits landais primés

En plus des confitures d'Isabelle, 58 produits landais ont été médaillés lors du Concours général agricole organisé au Salon international de l'Agriculture de Paris 2020. Parmi eux, onze médailles d'or. L'Armagnac AOC dans quatre catégories différentes : SCEA Château Garreau, Jean Tarbe (Domaine du Hourtica), le Domaine d'Espérance et le Club des Marques SAS. Les œufs de truites de la SAS Aqualande. Les produits de canard de Joël et Benoît Cabannes, de la Ferme Bastebieille, de Labeyrie SAS Division Marchés Spécialisés et de Le Canard chez Degert. Enfin les Fermiers Landais pour les découpes de volailles et Ronsard pour les volailles entières prêtes à cuire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu