Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : la manifestation du personnel des urgences de Mont-de-Marsan a réuni une centaine de personnes

-
Par , , France Bleu Gascogne

Ils étaient une centaine ce jeudi matin à manifester dans les rues de Mont-de-Marsan pour soutenir la grève des urgentistes de l'hôpital Layné. Dans la foule, des patients manifestaient pour la première fois aux côtés des urgentistes, mais aussi du personnel d'autres services de l'hôpital.

Une centaine de personnes ont défilé à l'appel des soignants du service des urgences de l'hôpital Layné à Mont-de-Marsan
Une centaine de personnes ont défilé à l'appel des soignants du service des urgences de l'hôpital Layné à Mont-de-Marsan © Radio France - Leïla Benjelloun

Une centaine de personnes a manifesté ce jeudi matin à Mont-de-Marsan pour soutenir le mouvement de grève du personnel des urgences. Le cortège de manifestants est parti à 10 heures de la place des Arènes. Tous ont défilé derrière une banderole : "Etat d'urgence aux urgences, personnel épuisé." 

Plusieurs services de l'hôpital réunis

Ce jeudi, plusieurs patients ont décidé de soutenir le personnel urgentiste. D'après les syndicats rencontrés sur place, le mouvement gagne aussi d'autres services de l'établissement : la cardiologie, a psychiatrie mais aussi la gériatrie.

Audrey est infirmière en cardiologie : "On se joint à eux car il y a des soucis partout à l'hôpital, pas qu'aux urgences.  Nos services sont vraiment en difficultés, au niveau de la prise en soins, mais aussi médical. Certains médecins désertent les services à cause des conditions de travail. On ne peut pas réellement faire grève, alors on exprime notre mécontentement grâce à des banderoles installées directement dans nos services."

La crise des urgences a commencé il y a plus de 6 mois au niveau national. Dans les Landes, les urgentistes ont commencé la grève au mois de juin. Ils réclament plus de lits, et plus de moyens humains : ils ne jugent pas les annonces de la ministre de la santé suffisantes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess