Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Landes : le conducteur de la voiture qui a percuté deux jeunes à Seignosse avait bu

-
Par , France Bleu Gascogne

Le conducteur du véhicule qui a percuté deux jeunes en scooter à Seignosse ce week-end avait bu. Il a été présenté à la justice. Lundi soir, le garçon et la fille de 18 ans étaient toujours dans un état grave à l’hôpital.

Image d'illustration, gendarmerie.
Image d'illustration, gendarmerie. © Radio France - Lionel VADAM

Seignosse, France

L'accident s'est déroulé à 3 heures du matin dans la nuit de samedi à dimanche. Le conducteur d'une voiture, âgé de 33 ans, s'est déporté sur la voie de gauche et a percuté un scooter qui arrivait en face. Sur le deux roues, deux jeunes de 18 ans. Un garçon et une fille, projetés dans le fossé sous la violence du choc. Ce lundi soir, selon les gendarmes, ils étaient encore dans un état grave à l'hôpital.  

Demande le placement en détention provisoire

Après 48 heures de garde à vue, ce lundi, le conducteur de la voiture a été présenté à la justice qui a ouvert une information judiciaire pour blessures involontaires avec deux circonstances aggravantes. La première, c'est de s'être déporté sur la voie de gauche. La deuxième, c'est l'alcool. Le conducteur de 33 ans avait bu et d'ailleurs son casier judiciaire porte la mention d'une condamnation en 2013. Déjà pour un délit routier et déjà lié à l'alcool. Le parquet de Dax a demandé son placement en détention provisoire en attendant son jugement. C'est le juge des libertés qui devait en décider ce lundi soir. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu