Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : on le croyait noyé, il dormait dans son lit

-
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu

Vers une heure du matin dans la nuit de lundi à mardi, les gendarmes de Parentis-en-Born tombent sur un tas d'affaires posé au bord du lac de Sanguinet. Ils s'imaginent alors le pire. Mais après deux heures de recherches, ils réalisent que l'homme va bien et dort dans son lit.

Il était une heure du matin ce mardi quand les gendarmes sont tombés sur un tas d'affaires au bord du lac de Sanguinet. (Photo d'illustration)
Il était une heure du matin ce mardi quand les gendarmes sont tombés sur un tas d'affaires au bord du lac de Sanguinet. (Photo d'illustration) © Radio France - Clémentine Sabrié

Les gendarmes de Parentis-en-Born ont eu une grosse frayeur dans la nuit de lundi à mardi. Vers une heure du matin, pendant une patrouille, ils découvrent un tas d'affaires au bord du lac de Sanguinet : une paire de chaussures, des papiers d'identité, une carte bleue, un téléphone portable et un boite de médicaments. Ils comprennent avec les papiers d'identité que les affaires appartiennent à un homme de 36 ans

Les gendarmes s'imaginent immédiatement le pire... L'homme s'est-il noyé ? Va-t-il falloir mener des recherches à l'intérieur du lac ? 

Les gendarmes réussissent à joindre par téléphone la mère de cet homme. Elle confirme qu'il n'est pas porté disparu et qu'il est en vacances dans le coin

Ils appellent alors l'ami qui est en vacances avec lui. Cet ami est formel : l'homme de 36 ans est en train de dormir à côté de lui. Il avait simplement oublié ses affaires au bord du lac. 

Les gendarmes se rendent sur place vers trois heures du matin pour vérification. Conclusion : l'homme dormait effectivement dans son lit. Après deux heures de recherches, c'est un vrai soulagement pour les gendarmes de Parentis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess