Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Landes : le pôle de l'instruction de Mont de Marsan saisi d'une affaire de viols par concubin à Habas

-
Par , France Bleu Gascogne

Un juge d'instruction montois est saisi pour faire toute la lumière sur une affaire de viols par concubin à Habas, près de Peyrehorade. Un homme de 39 ans est soupçonné d'avoir régulièrement battu et violé sa compagne depuis les vacances de la Toussaint.

Gendarmerie (photo d'illustration)
Gendarmerie (photo d'illustration) © Radio France - Nathalie De Keyzer

Habas, France

Le pôle de l'instruction de Mont de Marsan est saisi d'une affaire de viols avec violence à Habas, près de Peyrehorade. Un homme de 39 ans est soupçonné d'avoir régulièrement battu et violé sa compagne depuis les vacances de la Toussaint. Il a été mis en examen ce lundi et écroué en attendant d'être réentendu par le Juge des Libertés et de la détention. 

L'affaire commence samedi quand cet homme se rend de lui-même à la Gendarmerie où il va vite être placé en garde à vue. Il se présente comme une victime. Il explique qu'il ne peut plus rentrer chez sa concubine, qu'il a rencontré en juin sur Facebook, avant d'emménager chez elle à Habas, deux mois plus tard. 

Les gendarmes font vite le rapprochement avec une habitante d'Habas, conduite par une voisine médecin, à l'hôpital de Dax, le corps recouvert d'hématome. Ils vont donc l'auditionner.  

Cette femme raconte alors que depuis le départ de ses enfants à la Toussaint, trois enfants placés par l'aide sociale à l'enfance, son concubin la frappe pratiquement tous les jours, à mains nus, ou avec une barre en fer ou en bois. Un médecin lui a prescrit une Incapacité Totale de Travail de 15 jours. Elle confie aussi qu'il la menace parfois de mort, si elle refuse d'avoir des relations sexuelles avec lui.  

En garde à vue, cet homme, qui vit d'une pension d'invalidité, reconnait quelques violences, gifles, coups de pied. Il explique qu'il ne sait pas se maîtriser

Le parquet de Dax a demandé le placement en détention provisoire du violeur présumé. Le Juge des Libertés et de la Détention tranchera d'ici la fin de semaine. Cet homme risque dix ans de prison.  

La brigade de recherche de la gendarmerie de Dax est chargée de cette enquête pour viols et violences habituelles par concubin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu