Faits divers – Justice

Landes : le retraité de 88 ans disparu à Bégaar, près de Tartas reste introuvable

Par Frédéric Denis, France Bleu Gascogne dimanche 10 janvier 2016 à 22:22

Pompiers (illustration)
Pompiers (illustration) © Radio France - OF

Les recherches reprendront dès le levée du jour lundi matin à Bégaar, près de Tartas, pour tenter de retrouver un retraité de 88 ans du village. Il est probablement tombé dans le Luzou. Son tracteur a été retrouvé ce dimanche vers 17h, à moitié immergé, dans cette rivière de la commune.

Un retraité de 88 ans a disparu ce dimanche après-midi à Bégaar, près de Tartas. Les secours ont retrouvé son tracteur en partie immergé dans une rivière du village, le Luzou. L'alerte a été donnée vers 17h. 

Le maire de Bégaar détaille le travail des secours ce dimanche soir

Les pompiers mettent plus d'une heure pour relever le tracteur, chemin des arènes à Bégaar,  mais le corps de son propriétaire n'est pas coincé dessous.

Les secours décident alors de remonter les berges et de sonder le Luzou. L'opération est délicate, car avec les fortes pluies de ces dernières heures, le débit du cours d'eau est assez fort.

Les recherches restent vaines 

Malgré environ 400 mètres du Luzou passées au peigne fin, à la nuit tombée, l'octogénaire reste introuvable. Les pompiers ont retrouvé une veste accrochée à une branche, le long du cours d'eau, mais elle n'appartiendrait pas au disparu, selon une de ses nièces.

"Nous avons très peu d'espoir" Jean-Pierre Poussard, maire de Bégaar

Le parquet de Dax se dit très pessimiste sur les chances de retrouver le grand père de 88 ans vivant. Il privilégie pour l'instant l'hypothèse de l'accident, peut être une chute de deux mètres du tracteur, après un malaise.

Reprise des recherches entre 8h et 9h demain

Si les conditions météorologiques le permettent, *un hélicoptère _sera** dépêché sur le secteur de Bégaar_* ce lundi pour appuyer les recherches.

Des filets devraient aussi être tendus sur le Luzou pour éviter que le corps du retraité ne dérive, s'il est bien coincé sous l'eau, comme beaucoup le craignent.

Le retraité, ancien conseiller municipal de Bégaar, avait l'habitude de venir se promener avec son chien en tracteur sur le bord du Luzou. Il habitait à une centaine de mètres de la petite rivière.