Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO | Landes : le torero espagnol Iván Fandiño tué par un taureau à Aire-sur-l'Adour

Aire-sur-l'Adour, France

Le matador basque Iván Fandiño a été encorné mortellement ce samedi lors de la corrida des fêtes d'Aire-sur-l'Adour. Transporté à l'hôpital de Mont-de-Marsan, il est décédé à son arrivée.

Le torero espagnol Ivan Fandiño est mort (image d'archive)
Le torero espagnol Ivan Fandiño est mort (image d'archive) © Maxppp - J. P. Gandul

Le matador de célébrité mondiale Iván Fandiño, 36 ans, est mort ce samedi soir à Mont-de-Marsan, après avoir été encorné par un taureau lors de la corrida d'Aire-sur-l'Adour, a appris France Bleu Gascogne.

Deux arrêts cardiaques dans l'ambulance

Iván Fandiño a été encorné alors qu'il effectuait une passe avec une cape. C'est alors qu'il a été soulevé violemment puis projeté au sol par le taureau.

Vidéo à partir de la 30e seconde :

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Immédiatement conduit au bloc chirurgical des arènes, le torero a été pris en charge par l'équipe médiale, qui a constaté la gravité de la blessure et l'a transfusé. Évacué ensuite en ambulance vers l'hôpital de Mont-de-Marsan, distant d'une trentaine de kilomètres, l'Espagnol a fait deux arrêts cardiaques sur la route. La corne qui a touché Iván Fandiño a percé son abdomen sur la côté droit en sectionnant la veine cave et l’artère mésentérique, ce qui a provoqué une hémorragie interne. A l'hôpital de Mont-de-Marsan, les tentatives pour le réanimer ont été vaines et son décès a été constaté.

"C'est un coup de corne qui est allé déchirer la veine en arrière du foie, juste avant que ça rejoigne le cœur. Le débit sanguin est tel à cet endroit là que ça va très vite" a expliqué à France Bleu Gascogne Mathieu Poirier, chirurgien spécialiste en taureau-traumatologie à l'hôpital de Mont-de-Marsan.

Première en France depuis 1920

Il s'agit d'une première en France depuis le début du 21e siècle, le dernier décès connu d'un matador en France remonte à 1920 dans les arènes de Lunel (Hérault). Les archives tauromachiques font également état de la mort d'un autre torero, en 1921, à la suite d'une corrida en France, dans les arènes de Béziers (Hérault), mais il avait succombé à ses blessures au Venezuela après plusieurs mois d'agonie.

A Aire-sur-l'Adour ce samedi, après l'accident d'Iván Fandiño, la corrida s'est poursuivie jusqu'à son terme avec les deux autres toreros présents, l'Espagnol Juan del Alamo et le Français Thomas Dufau. Le public était loin d'imaginer que le coup de corne avait été mortel pour Ivàn Fandiño. Les membres de son équipe se montraient même plutôt rassurant dans un premier temps. Et ce n'est que plus d'une heure après la fin de la corrida que la mort du matador a été rendue publique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess