Faits divers – Justice

Landes : les avocats poursuivent leur grève

Par Nelly Assénat, France Bleu Gascogne jeudi 22 octobre 2015 à 14:41

Les avocats landais maintiennent leur grève au moins jusqu'à lundi
Les avocats landais maintiennent leur grève au moins jusqu'à lundi © Radio France - Kévin Blondelle

Une trentaine d'avocats landais ont investi ce jeudi après-midi la salle d'audience du tribunal de grande instance Mont-de-Marsan. Ils se mobilisent une nouvelle fois contre la réforme de l'aide juridictionnelle.

C'est un procès très attendu qui devait se tenir ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan : 37 parents d'élèves du collège de Biscarrosse étaient appelés à comparaître pour dénonciation calomnieuse. Les faits remontent au mois de février 2013 quand plusieurs personnels dont un professeur d'éducation physique (EPS) de 59 ans étaient accusés de brimades, humiliations et violences physiques sur des élèves. L'enquête avait ensuite révélé un règlement de comptes entre enseignants à l'origine de l'affaire. 

L'audience des 37 parents a été reportée au 1er mars 2016 en raison de la grève des avocats qui a commencé en début de semaine. Une trentaine d'avocats ont investi la salle d'audience en portant des banderoles où il était inscrit "AJ menacée, justice en danger" et "Une justice pour tous". L'une des avocates grévistes en a aussi profité pour expliquer aux quelques prévenus présents l'objet de leur colère. 

Le financement de l'aide juridictionnelle toujours au coeur des mécontentements

Au coeur de la discorde : l'article 15 du projet de loi de finances 2016, dont le premier volet a été adopté jeudi dernier par les députés. Pour financer la réforme de l'aide juridictionnelle (dispositif permettant aux plus démunis d'avoir un avocat), cet article prévoit de ponctionner les produits financiers des fonds de clientèle qui transitent par des caisses gérées par les avocats, les Carpa. Un prélèvement de 15 millions d'euros sur les intérêts des Carpa était prévu sur deux ans, 5 millions pour 2016 et 10 millions pour 2017. "Il n'est pas question que nous payions un impôt pour travailler", déclarait mercredi matin le président du Conseil national des barreaux (CNB), Pascal Eydoux. 

Malgré le recul ce mercredi de la ministre de la justice Christiane Taubira sur le financement de l'aide juridictionnelle, les avocats grévistes estiment que le compte n'y est pas. Après déjà une semaine sans audiences dans les tribunaux de Dax et de Mont-de-Marsan, les avocats landais maintiennent leur mouvement au moins jusqu'à lundi prochain 26 octobre. Une assemblée générale est annoncée lundi prochain dans l'après-midi pour décider des suites à donner au mouvement.