Infos

Landes : les gendarmes dépêchent de gros moyens pour un vacancier piégé dans un marécage à Lit-et-Mixe

Par Frédéric Denis, France Bleu Gascogne lundi 8 août 2016 à 7:00

Le vacancier s'est enfoncé dans une zone de marécages à Lit-et-Mix près du départ du courant de Contis
Le vacancier s'est enfoncé dans une zone de marécages à Lit-et-Mix près du départ du courant de Contis © Fotolia

Une grosse frayeur pour un vacancier à Lit-et-Mixe. Cet homme, âgé de 59 ans, part se balader dans une zone marécageuse vendredi. Visiblement perdu, il tente de traverser un marais mais s'enfonce. Il appelle les gendarmes avec son portable. De gros moyens sont dépêchés sur zone.

La Gendarmerie des Landes a dépêché de gros moyens vendredi pour aller secourir un vacancier piégé dans une zone de marécages à Lit-et-Mixe.

Vendredi, ce vacancier âgé de 59 ans, part se balader dans la plaine de pigeon, une zone de marécages à quelques encablures du départ du courant de Contis.

Peut-être pressé de rentrer sur son lieu de vacances, le vacancier décide de traverser à pied, les marécages, mais il s'enfonce.

Par chance, ce vacancier a son téléphone avec lui. Il appelle donc une première fois les secours pour expliquer la situation. L'hélicoptère écureuil de la Gendarmerie, stationné à Bayonne, part survoler la zone à Lit-et-Mixe.

L'hélicoptère écureuil de la Gendarmerie, stationné à Bayonne, est parti à la recherche du vacancier imprudent à Lit-et-Mixe - Fotolia
L'hélicoptère écureuil de la Gendarmerie, stationné à Bayonne, est parti à la recherche du vacancier imprudent à Lit-et-Mixe © Fotolia

De la boue jusqu'à la taille

Le vacancier appelle une deuxième fois pour dire qu'il n'arrive plus à marcher car il a de la boue jusqu'au genou. Il rappelle  une troisième fois, complètement stressé, car il a de la boue jusqu'à la taille cette fois.

Heureusement, le vacancier entend le bruit de l'hélicoptère, les klaxons des patrouilles de Gendarmerie de Castets et de Lit-et-Mixe dépêchées sur place. L'homme, âgé de 59 ans, est finalement repéré.

Le président de la société de chasse de Lit-et-Mixe et les gendarmes forment une chaîne humaine pour aller  sortir le vacancier imprudent du marais où il est piégé. L'homme en short, choqué, repart après un petit sermon.

La mairie de Lit-et-Mixe recommande de ne pas aller se promener dans les zones marécageuses de la commune, même s'il n'y a pas de danger particulier selon le premier adjoint, Gérard Napias

Partager sur :