Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Landes : un corps en décomposition retrouvé dans un bois de Saint-Cricq-Villeneuve

jeudi 30 août 2018 à 18:22 Par Renaud Biondi-Maugey, France Bleu Gascogne et France Bleu

Le corps d'une femme a été retrouvé dimanche, dans un bois de Saint-Cricq-Villeneuve (40) par un promeneur. Des analyses sont en cours pour déterminer s'il s'agit du corps de Rose H., 64 ans, portée disparue depuis deux mois dans cette commune.

Le corps a été retrouvé dans un bois, à Saint-Cricq-Villeneuve (40) - Image d'illustration
Le corps a été retrouvé dans un bois, à Saint-Cricq-Villeneuve (40) - Image d'illustration © Maxppp - Laurent Theillet

Saint-Cricq-Villeneuve, France

Le corps d'une femme, en décomposition avancée, a été retrouvé dimanche soir vers 20h par un promeneur dans un bois de Saint-Cricq-Villeneuve, à une quinzaine de kilomètres à l'est de Mont-de-Marsan, a appris ce jeudi France Bleu Gascogne. 

L'identité de ce corps n'est pour l'instant pas connu, mais des éléments laissent penser qu'il puisse s'agir d'une Landaise de 64 ans, Rose H., portée disparue depuis plus de deux mois dans cette même commune de Saint-Cricq-Villeneuve. Les vêtements retrouvés sur le corps sont les mêmes que ceux de cette disparue. 

Une autopsie était en cours ce jeudi et des analyses ADN ont été ordonnées pour identifier formellement ce corps. 

Les enquêteurs devront ensuite déterminer les causes de la mort. Aucune voiture, aucun moyen de locomotion n'a été retrouvé près du corps. "Rien pour l'instant ne laisse penser à un homicide" a confié à France Bleu Gascogne une source proche de l'enquête. La thèse du suicide est donc, à ce stade, privilégiée. 

Une disparition mystérieuse

Cette Landaise, Rose H., était recherchée depuis le 15 juin. Son mari, qui avait donné l'alerte après sa disparition, a expliqué qu'elle avait quitté leur maison après une dispute conjugale. Cette infirmière avait disparu en laissant chez elle sa carte bancaire, ses papiers et son téléphone portable.