Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme agresse un salarié de Pôle Emploi dans l'agence de Mont-de-Marsan dans les Landes

jeudi 23 novembre 2017 à 19:06 Par Frederic Denis, France Bleu Gascogne

Un chômeur de 32 ans placé en garde à vue ce jeudi à Mont-de-Marsan. Il a agressé un salarié de Pôle emploi vers 16 heures dans les locaux de l'agence, près de la médiathèque. Il était furieux d'avoir été radié. L'agent qui a reçu des coups à la poitrine a porté plainte.

L'agression s'est produite dans les locaux de l'agence Pole Emploi de Mont de Marsan
L'agression s'est produite dans les locaux de l'agence Pole Emploi de Mont de Marsan © Radio France

Mont-de-Marsan, France

Un homme de 32 ans est toujours en garde à vue ce jeudi soir dans les locaux du commissariat de Mont de Marsan.

Un peu plus tôt dans l'après-midi, ce chômeur a agressé un salarié de Pôle Emploi, dans les locaux de l'agence près de la médiathèque.

L'individu né en 1985 vient de recevoir sa lettre de radiation. Il est très énervé. Il se rend à Pôle Emploi vers 16 heures mais l'agence montoise est fermée au public.

Seulement, comme il voit du monde à l'intérieur, ce trentenaire se met à tambouriner à la porte, jusqu'à ce qu'on vienne lui ouvrir.

L'individu n'est pas alcoolisé

L'individu entre, insulte tout le monde, se met à bousculer les agents de Pôle Emploi qui tentent de le raisonner, avant d'essayer de le ceinturer car il devient violent. Son T-shirt est même déchiré dans la bousculade.

Les policiers arrivent, veulent le fouiller pour s'assurer qu'il n'a pas d'arme, mais l'individu, qui n'est pas alcoolisé refuse, se rebelle, avant d'être finalement interpellé.

Ce chômeur devrait être poursuivi pour violences sur personne chargée d'une mission de service public car un des agents de Pôle Emploi, se plaignant notamment des côtes, après l'altercation avec cet homme a porté plainte.

L'individu interpellé avait déjà eu le même type de comportement en 2015. Il pourrait être aussi poursuivi pour rébellion car il n'a pas voulu suivre les policiers montois au commissariat.