Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Landes : un homme mis en examen, suspecté d'être l'auteur de l'attaque à l'acide de Laurède

-
Par , France Bleu Gascogne

Un homme d'une cinquantaine d'années a été mis en examen pour tentative d'assassinat et incarcéré ce vendredi. Il nie les faits. Il est suspecté d'avoir agressé une femme de 65 ans avec de l'acide en octobre dernier à Laurède.

La gendarmerie a mené les investigations dans cette affaire
La gendarmerie a mené les investigations dans cette affaire © Maxppp - FRANCOIS DESTOC

Laurède, France

Près de deux mois après l'agression extrêmement violente d'une femme de 65 ans à Laurède (Landes), un homme d'une cinquantaine d'années a été mis en examen pour tentative d'assassinat ce vendredi annonce le procureur de la République de Mont-de-Marsan. Il a aussitôt été placé en détention provisoire

Interpellé mercredi, cet homme est un des collègues de travail de la victime et venait récemment de s'installer dans les Landes. Il est suspecté d'avoir, le 18 octobre dernier, plaqué un linge imbibé d'acide contre le visage de la victime, qui est aujourd'hui défigurée. Ce matin-là, alors qu'elle quittait son domicile au volant de sa voiture, cette femme de 65 ans était tombée dans un "guet-apens", selon le procureur. Des objets avaient été posés sur le sol d'un chemin privé qu'elle empruntait pour lui bloquer le passage. Elle avait dû descendre de sa voiture. Un individu avait alors surgi par derrière avec ce linge imbibé d'acide. Et la victime n'avait pas eu le temps de voir qui était son agresseur. 

Le fait que cet homme ait acheté de l'acide près de son domicile quelques jours avant les faits, des éléments liés à son emploi du temps et l'analyse de téléphones portables ont conduit les enquêteurs vers lui, selon des sources proches du dossier. Une "rivalité professionnelle" pourrait être la raison du passage à l'acte, selon l'une de ces sources. Ils travaillaient tous les deux dans une boulangerie-pâtisserie mais dans deux lieux différents : elle à Monfort-en-Chalosse et lui à Mugron. 

Le suspect clame son innocence 

Tout au long de sa garde à vue, qui a duré 48h, puis devant le juge d'instruction, le suspect a nié les faits. Contactée par France Bleu Gascogne, son avocate a fait savoir qu'elle ne "souhaite pas faire de déclaration dans ce dossier". 

La victime, dont les jours ne sont aujourd'hui plus en danger, est gravement défigurée : elle n'a plus de menton ni de nez. C'est son patron, inquiet de ne pas la voir arriver au travail, qui s'était rendue chez elle et l'avait retrouvée inconsciente et gravement blessée.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu