Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : un laboratoire clandestin démantelé dans le cadre d'un vaste trafic de stéroïdes

-
Par , France Bleu Gascogne

Un vaste trafic de stéroïdes anabolisants démantelé a été en France au début du mois d'octobre. Un trafic aux ramifications jusqu'en Grèce et qui passait par les Landes. Un laboratoire clandestin a été démantelé.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Odile Senellart

Selon les gendarmes de l'Office Central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp), un laboratoire clandestin a été démantelé dans le département des Landes début octobre. Un second l'a été en Picardie et 24 personnes ont été interpellées dans cette enquête menée avec la police fiscale de Bercy, qui portait sur la fabrication, l'importation et la commercialisation de stéroïdes, d'anabolisants et d'hormones de croissance. 

Lors des perquisitions, 1.125 de fioles d'anabolisants, 249 ampoules, 4.615 comprimés et trois kilos de produits interdits ont été saisis. Du matériel comme des stérilisateurs, des centrifugeuses, des fioles vides, des étiquettes et des produits chimiques, nécessaires à la fabrication des produits, ont également été découverts.

Des personnes qui font du sport en salles - Gendarmerie

Tout est parti de l'arrestation en décembre dernier des principaux commanditaires de ce trafic, en Grèce. Les enquêteurs, aidés des services d'Europol, ont mis au jour des laboratoires et des entrepôts clandestins. 

Les personnes interpellées en France sont soupçonnées d'avoir commandé et revendu des centaines de produits anabolisants. Les stéroïdes sont principalement utilisés dans les milieux culturistes. Dans cette affaire, "il n'y a pas de profil-type, mais on retrouve des personnes qui font du sport en salles, pour le loisir plutôt", explique la gendarmerie.

Des avoirs criminels (bitcoin, numéraire, voitures) ont été saisis, dont les montants sont encore en cours d'évaluation, précise la gendarmerie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess