Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : un militaire de la base de Cazaux meurt lors d'un exercice

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde, France Bleu

Un militaire est mort ce mercredi à Biscarrosse lors d'un un entraînement de mission de sauvetage, selon un communiqué de l'Armée publié dans la soirée. Un deuxième est très gravement blessé. Les deux hommes, affectés à la base aérienne de Cazaux, ont chuté de plusieurs dizaines de mètres.

Un hélicoptère Caracal de l'armee de l'air française au dessus d'une vedette de la SNSM (Photo d'illustration)
Un hélicoptère Caracal de l'armee de l'air française au dessus d'une vedette de la SNSM (Photo d'illustration) © Maxppp - Arnaud Beinat

La mort d'un militaire ce mercredi après-midi, dans les Landes, sur le site de la DGA, le centre d'essais de lancement de missile, de Biscarrosse. Un autre est gravement blessé. Les deux hommes étaient en exercice explique la ministre des Armées, Florence Parly dans un communiqué ce mercredi soir. 

Le militaire tué est un sauveteur plongeur héliporté de l'Escadron d'hélicoptère 1/67 "Pyrénées" de la base aérienne 120 de Cazaux, en Gironde, à la frontière avec les Landes. Le sergent Pierre Pougin participait ce mercredi à un entrainement de mission de sauvetage (Search and Rescue), réalisé par un Caracal de l’Escadron d’hélicoptères 1/67 "Pyrénées". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

A ses côtés, un infirmier du service de santé des armées, affecté à l'antenne médicale de Cazaux. Il est grièvement blessé. 

"Pour des raisons qui restent à établir" précise la  ministre des Armées, Florence Parly dans un communiqué, les deux militaires , qui ont entre 20 et 30 ans selon nos informations, sont tombés. lors de cet exercice d’hélitreuillage. Une chute de plusieurs dizaines de mètres

La ministre des Armées exprime "toutes ses condoléances à la famille, aux proches, ainsi qu’aux frères d’armes du sergent". Elle tient à leur faire part de "l’indéfectible soutien de la communauté de défense, en particulier de l’Armée de l’air". Florence Parly adresse ses pensées ainsi que "tout son soutien dans cette épreuve à l’infirmier blessé".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

L'escadron Pyrénées a notamment été engagé ces dernières années au sein de l'opération antijihadiste Barkhane au Sahel, pour du  soutien aux forces, de reconnaissance, de recherche et de sauvetage au combat.

En février 2014, il s'est aussi illustré lors du sauvetage spectaculaire par hélitreuillage, dans une houle de 6 à 8 mètres, de 11 membres d'équipage d'un cargo espagnol, échoué sur une digue à Anglet.

Cet accident intervient deux semaines après un crash, dans les Hautes-Pyrénées, lors d'un vol d'entrainement d'un appareil du 5e Régiment d'hélicoptères de combat de Pau. Deux soldats avaient été tués et cinq autres blessés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess