Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Landes : un train bloqué plus d'une heure à Morcenx après le signalement d'un individu suspect à bord

dimanche 8 juillet 2018 à 19:07 Par Frédéric Denis, France Bleu Gascogne

Les 400 passagers d'un train Paris-Tarbes se sont retrouvés bloqués pendant près d'une heure et demie en gare de Morcenx ce dimanche midi. Un voyageur a alerté les gendarme pensant qu'un individu armé était à bord. Interpellé, cet homme avait une bombe lacrymogène. Il est en garde à vue ce soir.

Les voyageurs du train Paris-Tarbes bloqués 1h20 ce dimanche en gare de Morcenx dans les Landes suite au signalement par un voyageur d'un individu suspect
Les voyageurs du train Paris-Tarbes bloqués 1h20 ce dimanche en gare de Morcenx dans les Landes suite au signalement par un voyageur d'un individu suspect © Maxppp - PHOTO PQR/LA REPUBLIQUE DES PYRENEES

La Gendarmerie des Landes a fait arrêter un train assurant la liaison entre Paris et Tarbes, et transportant 400 passagers, pendant près d'une heure et demie ce dimanche midi à Morcenx.  Un voyageur avait cru repérer une arme à feu à la ceinture d'un individu. Apeuré, ce voyageur a donc prévenu les forces de l'ordre qui ont reçu l'alerte à 11h07. 

La Gendarmerie a donc dépêché en urgence 34 militaires des compagnies de Parentis, Dax et Mont de Marsan en gare de Morcenx. Ils ont interpellé l'individu en question dans un wagon où se trouvait une cinquantaine de voyageurs. L'homme, originaire de la région de Tarbes,  âgé d'une quarantaine d'années, est descendu du train sans résistance pendant que la SNCF diffusait un message à bord pour expliquer que le train était à l'arrêt suite à un problème mécanique.

L'individu suspect portait bien un objet à la ceinture, mais il ne s'agissait pas d'une arme de poing, mais d'une bombe lacrymogène. Il a été interpellé pour détention d'arme prohibée et placé en garde à vue dans les locaux de la compagnie de Gendarmerie de Parentis-en-Born.

Placé en cellule de dégrisement car il avait plus de deux grammes d'alcool par litre de sang, l'individu n'a pas encore pu expliquer aux gendarmes pourquoi il avait une bombe lacrymogène sur lui dans un train. On connaîtra les suites judiciaires de cette affaire en début de semaine.