Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Landes : un vol de 1800 litres de fioul au magasin Leclerc d'Aire-sur-l'Adour

dimanche 19 novembre 2017 à 17:04 Par Frédéric Denis, France Bleu Gascogne

Trois membres de la communauté des gens du voyage ont volé 92 bidons de fioul au Leclerc d'Aire sur l'Adour depuis lundi dernier. Interpellés ce samedi matin à Nogaro et Mont de Marsan, ils seront jugés le 24 avril devant le tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan pour vols en réunion.

Les gendarmes des Landes ont interpellé le trio à Nogaro et dans l'agglomération de Mont de Marsan
Les gendarmes des Landes ont interpellé le trio à Nogaro et dans l'agglomération de Mont de Marsan

Aire-sur-l'Adour, France

Ils ont volé 92 bidons de fioul au Leclerc d'Aire sur l'Adour la semaine dernière. Trois personnes de la communauté des gens du voyage seront jugés le 24 avril par le tribunal correctionnel de Mont-de Marsan pour vols en réunion.

Interpellés samedi matin à Nogaro et Mont de Marsan, ils ont reconnu les faits en garde à vue, sans expliquer ce qu'ils comptaient faire de ce combustible pour poêle à pétrole : le revendre ou l'utiliser.

Ces trois personnes, deux hommes et une femme, âgées de 20 à 30 ans, ont commis les vols la nuit, entre 22 heures et 2 heures du matin, tous les soirs de lundi à vendredi dernier. La valeur estimée de ces 92 bidons de fioul pour poêle à pétrole est estimée à 2400€.

Valeur de la marchandise : 2400€

Les gendarmes sont remontés jusqu'aux trois voleurs présumés grâce au système de surveillance du Leclerc d'Aire-sur-l'Adour. Les caméras ont permis de relever les plaques d'immatriculation de leurs voitures.

L'un d'eux a été interpellé par les gendarmes lors d'un banal contrôle de la circulation alors qu'il circulait dans une 205 Peugeot identifiée par le système de vidéo-surveillance du magasin. Le véhicule sentait d'ailleurs le fioul.

Les trois voleurs présumés ont été remis en liberté en attendant leur procès.