Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Landes : une adolescente piégée par un prédateur sexuel récidiviste

vendredi 5 octobre 2018 à 15:48 Par Stéphanie Hildenbrandt, France Bleu Gascogne

Un homme de 35 ans a été incarcéré à Lyon. Le trentenaire a été mis en examen pour acquisition et détention d'images pédopornographiques, corruption de mineurs de 15 ans en récidive et chantage. Le suspect piégeait des mineurs sur internet. Une adolescente landaise a porté plainte.

Il piégeait les mineurs via les réseaux sociaux.
Il piégeait les mineurs via les réseaux sociaux. © Maxppp - Alexandre MARCHI

Landes, France

Un prédateur sexuel récidiviste piégeait ses victimes sur les réseaux sociaux. Cet employé dans un restaurant habitant Lyon a déjà été condamné pour des faits similaires en 2015. Arrêté il y a quelques jours, il a reconnu les faits en garde à vue. L'homme a évoqué une trentaine d'adolescents piégés. Tout est parti de quatre plaintes déposées aux quatre coins de la France : l'Oise, le Vaucluse, La Réunion et les Landes.

Faux profil et chantage

Dans les Landes, c'est une collégienne de 15 ans qui a été la victime de cet homme. L'adolescente habite une petite commune au nord de Sabres. Elle a porté plainte pour corruption de mineur et chantage. Avec un faux profil de collégien, le suspect l'avait contactée sur les réseaux sociaux, Snapchat et autre Skype. Il prétendait la connaitre, lui faisait croire qu'il savait où elle habitait, où elle étudiait. Si elle ne se dénudait pas, il viendrait la frapper à la sortie du collège. Une fois les photos obtenues, l'homme ne s'arrêtait pas là. Il réclamait d'autres images encore plus déshabillées. En cas de refus, il menaçait cette fois de diffuser les photos et autres vidéos

500 fichiers pédopornographiques

L'adolescente a fini par en  parler à ses parents qui aussitôt ont porté plainte. Cette plainte a été recoupée avec 3 autres qui ont toutes fait état du même mode opératoire. Les enquêteurs ont alors identifié le même numéro de téléphone basé dans le Rhône. Dans ce téléphone, on trouvera 500 fichiers pédopornographiques.

En garde à vue, le Lyonnais a reconnu les faits, avouant avoir piégé une trentaine de victimes depuis septembre 2017. Toutes les victimes ne sont pas encore identifiées. D'après une source judiciaire, le chiffre pourrait être plus important. "Nous ne sommes qu'au début des investigations."

Un homme déjà condamné dans le passé

L'homme de 35 ans a déjà été condamné pour des faits similaires. Il avait écopé de 5 ans de prison pour avoir piégé une dizaine de mineurs.  Il a été libéré en septembre 2016.