Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Lannion : l'auteur des incendies du quartier de Ker-Uhel a été interpellé

jeudi 28 juin 2018 à 19:27 Par Camille André, France Bleu Breizh Izel

Un Lannionnais de 37 ans, soupçonné d'avoir allumé 8 feux ces derniers jours, dans le quartier de Ker-Uhel a été interpellé. Il reconnait les faits. En mars, cet homme était déjà derrière une série d'incendies qui avait frappé le quartier.

Le pyromane a allumé 8 feux en 5 jours. (image d'illustration)
Le pyromane a allumé 8 feux en 5 jours. (image d'illustration) © Maxppp - PHOTOPQR/LE DAUPHINE

Lannion, France

Les habitants du quartier de Ker-Uhel à Lannion vont pouvoir souffler un peu! La police a finalement identifié et interpellé l'auteur d'une série d'incendies allumés dans le quartier depuis vendredi 22 juin. 

Huit feux allumés en moins d'une semaine

Les enquêteurs ont dénombré huit feux, en moins d'une semaine. Certains ont pris dans des conteneurs poubelles, d'autres dans des haies. Une porte à même été visée. A chaque fois ces incendies étaient allumés à quelques mètres des habitations, ce qui a engendré un climat de tension et de peur au sein du quartier. 

La police a pris les choses très au sérieux, d'autant que le quartier de Ker-Uhel avait déjà été frappé par une série de feux volontaires en mars dernier, dont un très violent. A l'époque, un homme avait été interpellé. Il s'agissait d'un habitant du quartier. 

Les enquêteurs ont donc accentué leur surveillance sur le secteur. Ils se sont finalement aperçu qu'il s'agissait bien du même pyromane, qui récidivait

Un homme qui n'a pas toute sa tête

Interpellé mercredi 27 juin au matin, cet homme de 37 ans a reconnu les faits, mais il n'est visiblement pas en possession de tous ses moyens intellectuels. Il a quand même été placé sous contrôle judiciaire. Il va maintenant falloir procéder à une expertise pour déterminer son degré de responsabilité et savoir s'il peut être jugé.