Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : La disparition de Johnny Hallyday

Héritage de Johnny Hallyday : première passe d'armes devant la justice ce jeudi

mercredi 14 mars 2018 à 15:34 - Mis à jour le jeudi 15 mars 2018 à 8:00 Par Thibaut Lehut, France Bleu Paris et France Bleu

David et Laura Hallyday, les deux enfants du chanteur mort, ont déposé une assignation en référé au tribunal de Nanterre pour réclamer un droit de regard sur l'album posthume de Johnny sous "48 heures". L'assignation doit être examinée ce jeudi.

Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday lors des obsèques de Johnny, le 9 décembre 2017.
Laeticia Hallyday, Laura Smet et David Hallyday lors des obsèques de Johnny, le 9 décembre 2017. © AFP - Ludovic Marin

La journée de ce jeudi était annoncée comme le premier rendez-vous judiciaire autour de la succession de Johnny Hallyday. L'AFP en a précise les enjeux mercredi.

10.000 euros d'astreinte par jour de retard

Dans l'assignation en référé déposée à Nanterre par Laura Smet et David Hallyday, les enfants du chanteur réclament le droit de"pouvoir se prononcer sur le projet d'album d'enregistrements posthumes". Ils donnent 48h à Laeticia Hallyday pour accéder à leur demande, faute de quoi ils demandent "10.000 euros d'astreinte par jour de retard".

Dix personnes physiques et morales sont assignés devant le tribunal. Outre Laeticia Hallyday et ses deux filles, Jade et Joy, sont visés la société SLJ (la SCI détenant la villa de Marnes-la-Coquette), la Sacem, la société civile pour l'Administration des droits des artistes et musiciens interprètes (Adami), Warner Music France, Warner Chappell Music France, Decibel Productions et la société de perception et de distribution des droits des artistes interprètes.

Le patrimoine de la star gelé en attendant un règlement ?

Autre motif de désaccord : la question de l'héritage. Laura Smet et David Hallyday, qui dans une procédure distinctes réclament leur part, demandent dans l'attente du règlement de ce litige des "mesures conservatoires sur les biens immobiliers" de la star. Ils réclament enfin "la mise sous séquestre" des _"redevances perçues au titre des droits d'auteur"_de l'artiste. Selon l'assignation, 1.160 œuvres de Johnny Hallyday sont concernées.

Pour contester l'héritage, David Hallyday et Laura Smet s'appuient sur un testament rédigé par leur père le 3 avril 2014 et qui confie l'ensemble de sa fortune à sa femme et ses deux dernières filles. Or d'après eux, ce testament rédigé en France ne respecte pas la loi française qui interdit de déshériter ses enfants.

Le tribunal de Nanterre se prononcera sur l'assignation déposée par les deux enfants de Johnny Hallyday ce jeudi.

  - Aucun(e)
-