Faits divers – Justice

Laureelen, 15 ans, disparue depuis une semaine avec un homme de 48 ans à Bully-les-Mines

Par Claire Mesureur et Bénédicte Courret, France Bleu Nord mercredi 16 avril 2014 à 9:52

Avis de recherche international après la disparition de Laureelen à Bully-les-Mines.
Avis de recherche international après la disparition de Laureelen à Bully-les-Mines. © IDÉ

Laureleen, 15 ans, a disparu depuis jeudi dernier à Bully-les-Mines, dans le Pas de Calais. Elle aurait fugué avec un ami de son père âgé de 48 ans. Un avis de recherche international a été lancé ce mardi par le parquet de Béthune.

Un avis de recherche international est lancé ce mardi par le parquet de Béthune pour tenter de retrouver une adolescente qui a disparu à Bully-les-Mines depuis jeudi dernier. Laureelen, 15 ans, aurait fugué avec un ami de son père âgé de 48 ans et qui dans un courrier aurait indiqué avoir fui avec la jeune fille aux Pays-Bas.

Fugue ou enlèvement ?

Le couple aurait visiblement tout planifié. Laureelen avait prévenu qu'elle déjeunerait chez une copine jeudi dernier, et qu'elle rentrerait à pied du collège en fin de journée. Son père, Sylvain Wavelet, a finalement découvert qu'elle n'était pas allée manger chez son amie et qu'elle n'était pas retournée en cours jeudi après-midi. Il a aussi appris que son ami avait démissionné de son travail mardi dernier sans rien dire à personne. Du coup, Sylvain Wavelet s'il ne parle pas de simple fugue, n'évoque pas pour autant un enlèvement.

"Elle est très fragile et c'est quelqu'un de très influençable." (Sylvain Wavelet, le père de Laureelen)

"C'était un ami de la famille, Laureelen le connaissait. Il lui donnait des cours de guitare régulièrement le samedi après-midi ; mais ses intentions, je ne sais pas si elle les connaît. " Et s'il est inquiet c'est justement parce que cet "ami de la famille ", s'il évoque dans un courrier l'idylle qu'il aurait noué avec l'adolescente, parle aussi de ses intentions suicidaires.

Sylvain Wavelet sait que sa fille n'a pas les mêmes pensées morbides, il craint par contre qu'elle soit sous influence. "Elle est très fragile et c'est quelqu'un de très influençable. Lui est en grande souffrance et il l'a emmenée sur ce terrain glissant. "Le parquet a ouvert une information judiciaire pour soustraction de mineure mais également pour incitation au suicide. Le père de Laureelen utilise les réseaux sociaux pour faire circuler un avis de recherche pour sa fille. Plusieurs groupes Facebook ont été créés pour relayer son appel.

Avis de recherche international après la disparition de Laureelen à Bully-les-Mines