Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : reconfinement en France à partir de vendredi, jusqu'au 1er décembre

Laval : il retrouve ses deux poules décapitées dans son jardin

-
Par , France Bleu Mayenne

Un habitant du nord de la ville a fait une macabre découverte ce vendredi matin dans son jardin. Il est allé porté plainte au commissariat de police dans la foulée. Pour lui, cela ne fait aucun doute, il s'agit bien d'un acte malveillant.

Le propriétaire a découvert ses deux poules côte à côte, l'enclos du poulailler était fermé.
Le propriétaire a découvert ses deux poules côte à côte, l'enclos du poulailler était fermé. © Radio France - Pauline Josse

Les corps sans vie des deux poules, Julie et Plume, sont disposés côte à côte dans le poulailler du jardin familial. L'entaille dans leur cou est nette, aucune trace de sang n'est visible et leur tête a disparu. Leur propriétaire est persuadé que l'attaque ne peut pas être d'origine animale : 

Quand une de mes poules voyait un chat elle se débattait, il y avait des plumes partout. C'est bien un acte criminel, j'en suis certain

Quand il a découvert la scène ce matin, l'enclos de son poulailler était soigneusement fermé, comme la veille au soir.  Il ne croit pas, non plus, à la piste d'une querelle de voisinage. La famille habite dans ce quartier calme au nord de Laval depuis 2004 et n'a, jusqu'ici, jamais eu de problème : "On distribuait même les oeufs de nos poules aux voisins."  En plus de l'incompréhension, l'homme ne cache pas son émotion. Ses poules étaient, pour lui, de véritables animaux de compagnie, au même titre qu'un chien ou un chat : 

On les emmenait partout avec nous : en weekend, en vacances...

La plus âgée des deux partageait le quotidien de la famille depuis 8 ans : "Alors forcément, pour mon fils, ça a été difficile quand il a appris la nouvelle. Il n'a rien pu manger ce midi." Le propriétaire est allé porté plainte au commissariat de police. Si il n'attend pas grand chose du côté de l'enquête, il dit espérer que la mort de ses deux poules reste un acte isolé et ne vienne pas s'ajouter à la liste de plus en plus longue des mutilations infligées aux animaux ces dernières semaines. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess