Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lavaveix-les-Mines : coup d'accélérateur pour l'écoquartier, qui bénéficie du "fonds friches"

-
Par , France Bleu Creuse

Le projet d'écoquartier imaginé par la municipalité de Lavaveix-les-Mines, dédié à rénover son site minier, va bénéficier d’une subvention de 530.912 €. Une enveloppe fournie par le plan de relance de l'État.

Les anciens bâtiments des mines doivent être rénovés pour abriter des commerces, des lieux de culture et des habitations d'ici à 2024.
Les anciens bâtiments des mines doivent être rénovés pour abriter des commerces, des lieux de culture et des habitations d'ici à 2024. © Radio France - Simon Cardona

Depuis qu'elle a repris ces friches industrielles en 2007, la mairie de Lavaveix-les-Mines réfléchissait à les rénover pour ne plus laisser un de ses quartiers dépérir, abandonné par les mineurs depuis les années 60. Avec le "fonds friche" issu du plan de relance du gouvernement, la municipalité a enfin l'argent pour lancer durablement le projet.

Une aide financière rapide pour un projet au long cours

Depuis qu'elle a racheté ces friches industrielles en 2007, la mairie de Lavaveix-les-Mines réfléchissait à les rénover pour ne plus laisser un de ses quartiers dépérir, abandonné par les mineurs dans les années 60. 

En 2011, la municipalité de Lavaveix-les-Mines se lance dans un projet d'écoquartier. Mais faute d'argent suffisant, ce dernier prend du temps à devenir concret. Aujourd'hui, dans les anciens ateliers des mines, on ne trouve qu'une recyclerie qui fait aussi office de bar et un tiers-lieu. "Plus il y aura de monde et mieux ce sera", lâche son cogérant Denis Leicht.

Une recyclerie qui fait aussi office de bar a déjà établi ses quartiers dans les anciens ateliers de la mine.
Une recyclerie qui fait aussi office de bar a déjà établi ses quartiers dans les anciens ateliers de la mine. © Radio France - Simon Cardona

Ce n'est qu'en mars dernier, aidé de la préfecture départementale, que l'édile et son équipe ont vendu leur idée à l"État. Trois mois plus tard, 530.912 € étaient débloqués. Une somme importante issue du "Fonds friche" du plan de relance mis en place par le gouvernement.

ÉCOUTEZ - Le "fonds friche" expliqué par la préfète de la Creuse, Virginie Darpheuille.

"C'était un plus, un débloqueur que permettait le plan de relance", explique la préfète de la Creuse Virginie Darpheuille. Plus le projet était mûri, avancé, plus il était facile d'aller chercher ce financement complémentaire." Avec cet argent, la municipalité de Lavaveix-les-mines va pouvoir considérablement accélérer les manœuvres.

Après l'atelier des mines, l'ensemble des anciens bâtiments dédiés auparavant aux mineurs, doivent être rénovés.
Après l'atelier des mines, l'ensemble des anciens bâtiments dédiés auparavant aux mineurs, doivent être rénovés. © Radio France - Simon Cardona

Un maître d'œuvre et un maraîcher recherché

"Par le fonds friche par de l'éco-construction, nous allons rénover des logements pour accueillir des nouveaux habitants et des habitants qui travailleront sur la commune, sur ce site minier, dans ce qu'on appelait le carreau de la mine, promet le maire de Lavaveix-les-mines Jean-Louis Fauconnet. Avec cet argent la municipalité va pouvoir aussi analyser la possible toxicité du sol avant de faire appel à un maraîcher. 

Mais la première étape est de recruter un maître d'œuvre pour entamer des travaux sur des bâtiments historiques. Les travaux commencent en ce mois de juillet. Ils dureront jusqu'en 2024.

Le maire de Lavaveix-les-Mines, Jean-Louis Fauconnet, estime que la subvention de l'État issue du plan de relance va considérablement accélérer les travaux, prévus de juillet 2021 à l'automne 2024.
Le maire de Lavaveix-les-Mines, Jean-Louis Fauconnet, estime que la subvention de l'État issue du plan de relance va considérablement accélérer les travaux, prévus de juillet 2021 à l'automne 2024. © Radio France - Simon Cardona
Choix de la station

À venir dansDanssecondess