Faits divers – Justice

Le Barcarès épinglé pour sa gestion et ses dépenses festives somptuaires

France Bleu Roussillon lundi 7 avril 2014 à 18:54

Le Barcarès (illustration)
Le Barcarès (illustration) © Rémi Michelin

La chambre régionale des comptes publie un rapport à charge contre la gestion de la commune du Barcarès sur les années 2006 à 2011. Elle dénonce notamment des dépenses astronomiques pour les colis de Noël, le repas des aînés ou la fête des pêcheurs. Le maire du Barcarès explique qu'il s'agit de convivialité.

La commune du Barcarès (Pyrénées-Orientales) est de nouveau épinglée dans sa gestion par la chambre régionale des comptes.

Elle pointe du doigt de multiples dysfonctionnements parfois anecdotiques mais qui mis bout à  bout font tout de même 78 pages. Elle s’intéresse notamment aux frais de manifestations et de réceptions particulièrement élevés.

"Des dépenses pour la convivialité entre les habitants." (Alain Ferrand)

Quelque 1100 demi-langoustes, 77 kilos de saumon, 150 magnums de champagne, 900 verrines de foies gras , chaque année le repas des ainés coûte plus de 35 000 euros à la commune. Le colis de Noël (800 bocaux de foie gras,  800 boites de confit de canard, 10.000 boites de chocolats), c'est plus de 60.000 euros en 2011 . Sans compter les 48 bouteilles de vodka achetées pour la fête des pêcheurs, avec les 32 kilos de langoustines et les 150 kilos d'huitres.

La chambre régionale des comptes ne mentionne pas le nombre de bénéficiaires ou d'invités, mais s'interroge sur de tels volumes, et rappelle que l'organisation des manifestations festives "doit toujours est marquée du soucis d'une utilisation économe des derniers publics" Les dépenses festives correspondent à 15 % du budget "achat " de la commune.

Le maire justifie cette pratique par "une préoccupation de convivialité entre les habitants" et dénonce un rapport systématiquement à chargeRappelons qu'Alain Ferrand vient d'être réélu maire du Barcarès avec 55 % des voix dès le premier tour malgré la présence de 4 autres listes.

"Le Barcarès ne maitrise pas les règles de la commande publique." (Chambre des comptes)

La chambre régionale des comptes épingle aussi la commune du Barcarès  pour un projet de réaménagement du port trop couteux , pour des frais de justice pris en charge par la ville sans délibération ou encore pour des marchés passés sans délibération.

"La commune du Barcarès ne maitrise pas les règles de la commande publique" et de dénoncer tout un tas d'achats fait la ville sans facture ou avec des duplicatas non valides, sans marché public alors que les sommes sont parfois considérables. Le maire s'explique : "C'est l'ignorance et la négligence de ses services" , un chef spécialisé a été recruté depuis.

Le congrès des maires en famille

La chambre régionale des comptes s'interroge aussi sur ses 140 cartes d'essence utilisées sans aucun contrôle par les agents de la ville ou encore sur le congrès des maires de 2009  : les époux Ferrand s'y sont rendus en famille et sans doute avec des amis : 12 personnes nourries logées sur deux nuits à Paris, 3500 euros sans aucune délibération préalable du conseil municipal.

La cour des comptes avait déjà épinglé la commune du Barcarès en 2010, les sages parlaient déjà de "confusions, d'une gestion critiquable, sans véritable contrôle, de dépenses injustifiées."

Partager sur :