Faits divers – Justice

VIDEO - Le bateau d'un pêcheur professionnel près d'Amboise a bien été saboté de plusieurs trous dans la coque

Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine mercredi 13 septembre 2017 à 8:45

Philippe Boisneau lors des opérations de renflouement
Philippe Boisneau lors des opérations de renflouement - Philippe Geiger

Des pêcheurs professionnels ainsi qu'un restaurateur ont été victimes d'actes de vandalisme fin août. Ils ont retrouvé du poisson pourri dans leur boites aux lettres. Un bateau a aussi été saboté. Il a été renfloué ce lundi près d'Amboise en présence des gendarmes.

Le bateau de Phillipe Boisneau, pêcheur professionnel, a donc été renfloué ce lundi après-midi à 16h grâce à une entreprise spécialisée. L' opération s'est déroulée un peu en amont du pont de la déviation d'Amboise. Sur place, se trouvait une équipe de gendarmes chargés d'enquêter sur les actes de vandalisme enregistrés à la fin du mois d'août. Une inspection de la coque aurait permis de confirmer la piste du sabotage.

Les gendarmes auraient retrouvé 7 ou 8 trous dans la coque

Visiblement, après une inspection sous marine, 7 ou 8 trous auraient été retrouvés dans la coque. Un bateau d'une valeur de 12.000 euros. Les pêcheurs professionnels d'Indre-et-Loire et un restaurateur qui commercialise leur production ont été victimes d'actes de vandalismes, le week-end du 26 et 27 août. Du poisson pourri et des asticots ont été jetés dans leurs boites aux lettres, ou sur leur devanture. Le bateau de Philippe Boisneau, amarré à Mosnes, a été détaché ce même week-end.

Pour Philippe Boisneau, aucun doute : ces actes ont été commis par des pêcheurs amateurs, traditionnellement hostiles aux professionnels qui prélèvent trop de poissons selon eux. "J'ai déjà reçu des menaces de mort, notamment sur les réseaux sociaux. Ils veulent tuer notre profession, tout simplement" estime le pêcheur, qui dit avoir aussi dû changer quatre fois son moteur de bateau en cinq ans après des dégradations. Il a déposé plainte.