Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le bébé décédé au CHU de Saint-Étienne avait ingéré de la méthadone

Un homme de 36 ans et une femme 29 ans ont été mis en examen pour homicide involontaire après le décès de leur bébé de 14 mois. Les analyses ont relevé que l'enfant avait ingéré de la méthadone, un traitement de substitution aux opiacés. Les parents sont d'anciens toxicomanes.

Le CHU de Saint-Étienne (image d'illustration).
Le CHU de Saint-Étienne (image d'illustration). © Radio France - Victor Vasseur

Deux habitants de Bussy-Albieux, près de Boën-sur-Lignon, ont été mis en examen ce jeudi pour homicide involontaire et placés sous contrôle judiciaire. Ils avaient été placés en garde à vue lundi, après le décès plus tôt dans la journée de leur bébé de 14 mois au CHU de Saint-Étienne. 

De la méthadone dans les urines

Après analyses, il s'avère que des traces de méthadone ont été retrouvées dans les urines de l'enfant (453 ng/ml). Ce produit est un traitement de substitution aux opiacés et les deux parents du bébé, âgés de 36 ans pour le papa et de 29 ans pour la maman, en prennent, puisque ce sont d'anciens toxicomanes

Ils ne s'expliquent pas la présence de cette substance dans le corps de leur enfant. L'autopsie pratiquée jeudi matin écarte une transmission par allaitement maternel, et d'après les premiers éléments de l'enquête, les patients n'auraient pas non plus fait prendre de la méthadone à leur bébé délibérément. 

Leur deuxième enfant a été placé

Ils avaient emmené le nourrisson aux urgences lundi matin, alors que celui-ci avait beaucoup de mal à respirer. Le couple vivait à Vesoul en Haute-Saône avant de venir s'installer dans la Loire. Leur premier enfant, âgé de trois ans, a été placé. Les enquêteurs n'ont pas retrouvé de trace de méthadone dans son sang et n'ont détecté aucun signe de maltraitance.

  • Loire
Choix de la station

À venir dansDanssecondess