Faits divers – Justice

Le bébé enlevé à Nancy retrouvé sain et sauf, fin de l'alerte enlèvement

Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine samedi 19 avril 2014 à 2:14

Montage Miah et maman
Montage Miah et maman © Ministère de l'intérieur

La petite Miah a été retrouvée "en forme" sur la commune de Phalsbourg, dans la nuit de vendredi à samedi. La justice avait déclenché hier une alerte enlèvement après la disparition de la fillette de quatre mois et demi, enlevée jeudi soir par sa mère, qui n'en avait pas la garde, dans un centre maternel de Nancy.

La direction centrale de la police judiciaire indique dans un communiqué daté de ce samedi à 1h43 que la petite Miah a été retrouvée saine et sauve sur la commune de Phalsbourg, en Moselle.

Le bébé se trouvait dans une voiture, en compagnie de sa mère, de son père et d'un autre enfant du couple, âgé de 15 ans. Le véhicule a été intercepté à un barrage routier, alors qu'il roulait en direction de Nancy. L'enfant semble "en forme" selon le procureur de la République de Nancy qui a donné une conférence de presse en fin de matinée ce samedi. Les parents sont entendus par les gendarmes.

D'après les premiers éléments de l'enquête, le couple aurait pris la direction du Luxembourg dans la soirée de jeudi . La famille aurait été aperçue dans un camping. Ils seraient revenus en France, se sachant recherchés, et voulaient se rendre en Suisse. Mais ils auraient "erré sur les routes " et sont tombés sur ce barrage de gendarmerie.

Fin enlèvement Nancy Procureur Thomas Pison

Vendredi, le ministère de l'Intérieur avait diffusé une alerte enlèvement concernant un nourrisson. Le bébé, âgé de quatre mois et demi, avait été enlevé jeudi vers 23 heures, au Centre maternel de Nancy où il était placée, en compagnie de sa mère, une femme de 36 ans souffrant de troubles psychologiques. La mère était montée avec sa fille dans un véhicule qui l'attendait à la sortie du Centre maternel. Les autorités étaient particulièrement inquiètes, car le bébé est de santé fragile.

En décembre 2012, un nourrisson prénommé Lucas avait déjà été enlevé à la maternité régionale de Nancy. Une alerte enlèvement avait été déclenchée. Quelques heures plus tard, le bébé avait été retrouvé en bonne santé. Il avait été enlevée par une jeune ravisseuse de 17 ans, interpellée tout comme trois autres personnes.

Partager sur :