Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le bidonville du Samaritain à la Courneuve en cours d'évacuation

jeudi 27 août 2015 à 14:54 Par Samuel Aslanoff, France Bleu Paris

A la suite de la procédure engagée par la ville de La Courneuve, l'évacuation du Samaritain, l'un des plus vieux bidonvilles roms de France a débuté peu après 13 heures, sous une pluie battante.

Expulsion Samaritain 2
Expulsion Samaritain 2 © Radio France - /Julie Marie-Leconte

Depuis quinze jours, les occupants du bidonville, où logent près de 80 familles, comme les associations qui les aident, savaient que l'expulsion du bidonville du Samaritain était imminente mais ils n'avaient aucune date précise. Finalement, l'expulsion du campement, à la suite de la procédure engagée par la ville de La Courneuve, a commencé ce mercredi à 13 heures, sous une pluie battante.

Sur place, la correspondante de France Bleu 107.1 en Seine-Saint-Denis , décrit un défilé de caddies, de valises, de chariots tirés par les occupants dont certains vivent là depuis 7 ans. La plupart attend maintenant de savoir . Certains ont trouvé refuge sous le auvent d'un café.

Selon le directeur de cabinet du préfet , joint par l'AFP, "le diagnostic social, étape préalable obligatoire à toute expulsion, était "achevé" et quelques familles qui sont plus vulnérables que d'autres se verront proposer des hebergements dans des chambres d'hôtel. 

En début de semaine, l'évêque de Saint-Denis avait exprimé son inquiétude quant au sort des occupants de ce bidonville dénonçant "l'inhumanité faite à ces populations" et dans un communiqué publié cet après-midi, Médecins du Monde et la Fondation Abbé Pierre condamnent cette expulsion qui ne fait "que déplacer le problème sans chercher de solution de fond" .