Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Bignon : il met le feu à sa voiture pour toucher l'assurance

-
Par , France Bleu Loire Océan

La voiture retrouvée accidentée et calcinée le 18 novembre sur la commune du Bignon en Loire-Atlantique n'a pas été volée comme le prétendait son propriétaire. C'est lui qui l'a incendiée pour toucher l'assurance. Les gendarmes viennent de résoudre l'affaire.

Près de Nantes, il a un accident en pleine nuit et incendie sa voiture pour toucher l'assurance - illustration
Près de Nantes, il a un accident en pleine nuit et incendie sa voiture pour toucher l'assurance - illustration © Radio France - Luc Chemla

Dans la nuit du 17 au 18 novembre, vers 2h30, les gendarmes de Clisson sont appelés sur un accident qui vient de se produire sur la RD 137 : une voiture est retrouvée accidentée et entièrement calcinée dans un champ en bordure de la route. Il n'y a personne au volant, ni dans l'habitacle et personne aux alentours. 

Le véhicule n'est pas signalé volé. Dans les heures qui suivent, les gendarmes contactent le propriétaire qui leur prétend le contraire, il explique avoir déposé une pré-plainte sur internet après avoir constaté la disparition de sa voiture garée devant chez lui.

Il téléphonait au volant

Les gendarmes poursuivent leurs investigations et découvrent que cet homme de 28 ans ne dit pas la vérité, ils savent qu'il était présent sur les lieux de l'accident alors que lui, affirme ne pas avoir bougé de chez lui, à 14 kilomètres de là.

Placé en garde à vue, l'automobiliste avoue finalement avoir été au volant de cette voiture cette nuit-là. Il reconnait avoir eu un accident, il conduisait en téléphonant et il roulait vite. Sa voiture a traversé un rond-point avant de se retrouver dans un champ. Il l'a alors incendiée dans l'espoir d'être indemnisé par l'assurance.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess