Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Le bilan de la nuit de la Saint-Sylvestre en Indre-et-Loire

mardi 1 janvier 2019 à 15:18 Par Pierre-Antoine Lefort et Annabelle Wanecque, France Bleu Touraine et France Bleu

La nuit de la Saint-Sylvestre a été plutôt calme en Indre-et-Loire. Neuf voitures ont été brûlées dans l'agglomération tourangelle. Les gendarmes ont eux contrôlé plusieurs dizaines d'automobilistes qui avaient pris le volant alcoolisés.

Neuf véhicules ont été incendiés en Indre-et-Loire la nuit de la Saint-Sylvestre. Ici à Joué-les-Tours, rue du maréchal Joffre.
Neuf véhicules ont été incendiés en Indre-et-Loire la nuit de la Saint-Sylvestre. Ici à Joué-les-Tours, rue du maréchal Joffre. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Indre-et-Loire, France

Après la nuit de Noël et les quinze voitures brûlées à Joué-les-Tours, les forces de l'ordre s'attendaient à une nuit de la Saint-Sylvestre tendue, en Indre-et-Loire. La situation a finalement été plutôt calme sur le département. Quelques voitures brûlées ont été recensées : une à Tours, et huit sur Saint-Pierre-des-Corps et Joué-les-Tours. Un bilan loin de la vingtaine de véhicules incendiés l'an passé. 

Les effectifs des forces de l'ordre avaient été renforcés pour l'occasion : depuis mercredi 26, une compagnie de CRS patrouille à Joué, où un couvre-feu est en vigueur de 22h à 6h du matin pour les mineurs non accompagnés. Une soixantaine de policiers du commissariat de Tours avaient également été mobilisés. 

De nombreux conducteurs en état d'alcoolémie

Sur les routes d'Indre-et-Loire, cette fois, de nombreux automobilistes imprudents ont pris le volant alors qu'ils avaient largement trop bu, selon la gendarmerie. Les militaires ont suspendu plusieurs dizaines de permis et relevé de nombreuses infractions : 33 alcoolémies délictuelles, 26 alcoolémies contraventionnelles, cinq conduites sous stupéfiants. 

Un automobiliste a refusé de se soumettre aux contrôles, deux ont refusé d’obtempérer et un homme a été contrôlé sans permis de conduire. Les gendarmes appellent à la prudence sur les routes en ce début d'année. En 2018, 38 personnes ont perdu la vie sur les routes du département.