Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Bon Coin supprime les annonces d'objets nazis vendus par un habitant de Poitiers

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Au lendemain de notre reportage révélant la présence de drapeaux avec croix gammées vendus sur le Bon Coin, la plateforme de vente de particulier à particulier annonce ce dimanche avoir supprimé les annonces controversées.

France Bleu Poitou a volontairement flouté les croix gammées visibles sur le brassard et le drapeau.
France Bleu Poitou a volontairement flouté les croix gammées visibles sur le brassard et le drapeau. - Capture d'écran le Bon Coin

"Vendez, achetez près de chez vous", c'est le slogan du Bon Coin. "Vendre mais pas n'importe quoi", serait-on tenté d'ajouter après l'affaire des objets nazis avec croix gammées vendus par un habitant de Poitiers. Après les réactions d'historiens et d'associations mémorielles se disant scandalisés, la direction de la plateforme de vente de particulier à particulier annonce à France Bleu que les annonces incriminées "ont été retirées immédiatement".

Le Bon Coin rappelle que "des filtres automatiques informatiques filtrent les 800.000 annonces déposées chaque jour sur le site (...) et qu'elles sont refusées quand elles ne sont pas conformes aux règles de diffusion ou illicites".

Les annonces des objets controversées ne sont plus accessibles sur le Bon Coin
Les annonces des objets controversées ne sont plus accessibles sur le Bon Coin - Capture d'écran Bon Coin

"Si malgré ce contrôle une annonce au contenu illicite est mise en ligne à tort (...), une équipe dédiée peut la retirer a posteriori, conformément au statut d'hébergeur (tel que défini par l'article 6 de la Loi pour la Confiance dans l'Economie numérique du 21 juin 2004)", explique l'entreprise. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess