Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Le boxeur "gilet jaune" Christophe Dettinger en garde à vue pour violences conjugales

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

L'ancien boxeur professionnel, condamné pour avoir frappé des CRS lors d'un samedi de mobilisation des "gilets jaunes" en janvier 2019, a été interpellé ce mercredi 8 janvier, dans l'Essonne.

Christophe Dettinger, ancien boxeur, avait frappé des policiers lors d'une mobilisation des "gilets jaunes" à Paris en janvier.
Christophe Dettinger, ancien boxeur, avait frappé des policiers lors d'une mobilisation des "gilets jaunes" à Paris en janvier. © AFP - GEOFFROY VAN DER HASSELT

Essonne, France

Christophe Dettinger a été placé en garde à vue, ce mercredi matin, à la brigade de Lardy en Essonne. L'ancien boxeur professionnel, qui avait frappé des CRS à Paris, en janvier 2019 lors d'une manifestation des "gilets jaunes", a été interpellé suite à une plainte de son épouse, Karine, pour des faits de violences conjugales et alors que le couple est en instance de séparation.

Les faits remontent à la veille, en fin d'après-midi, d'après elle, quand Christophe Dettinger a ramené leur enfant. Dans l'après-midi de ce mercredi, Christophe Dettinger a été confronté à son ex-compagne.

En février, il avait été condamné à un an de prison ferme et 18 mois avec sursis pour ses violences de janvier. Sa peine avait été aménagée en semi-liberté.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu