Faits divers – Justice

Le braquage violent de la boulangerie d'Ille-sur-Têt devant les assises

Par Elisabeth Badinier, France Bleu Roussillon jeudi 19 mars 2015 à 15:33

La cour d'assises des mineurs des Pyrénées-Orientales juge durant quatre jours à partir de ce jeudi le braquage de la boulangerie d'Ille-sur-Têt en janvier 2013. Un employé avait été roué de coups. Trois hommes comparaissent.

Trois jours après le nouvel an, ce trois janvier 2013,  l'heure n'est pas aux bonnes résolutions pour ces trois hommes. Ils décident vers deux heures du matin de braquer coup sur coup à Ille-sur-Têt une charcuterie et une boulangerie . Le premier casse se passe sans embûche puisqu'il n'y a personne dans le magasin. Les trois jeunes volent de l'alcool qu'ils consomment dans la foulée.

Comme encouragés par leur succès, vers cinq heures du matin, ils se mettent en route pour la boulangerie. Sur les lieux un employé, âgé de 39 ans est déjà en train d'enfourner le pain. Les trois malfaiteurs vont tenter d'obtenir de lui le code du coffre-fort en le menaçant d'une carabine.

** Mais l'ouvrier boulanger ne le connaît pas. L'un des hommes le roue de coups avec la crosse de son arme et une chaise en métal. La victime est laissé pour morte. **

"Interpellé alors qu'il allait acheter du pain"

Les 3 complices lui volent son téléphone, ses clés et le fond de caisse . En tentant de fuir, les malfaiteurs croisent une vendeuse et des clients qui alertent les secours. Alors que le jeune boulanger va porter plainte, l'un des cambrioleurs est intercepté, il allait acheter une baguette de pain. Ça  ne s'invente pas... Ces trois hommes, aujourd'hui âgé de 20, 27 et 39 ans sont jugés à partir de ce jeudi et jusqu'à mardi prochain devant la cour d'Assises des mineurs des Pyrénées-Orientales, un des accusés étant âgé de moins de 18 ans au moment des faits.

Partager sur :