Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le braqueur David Gras condamné à quinze ans de réclusion criminelle

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Nord, France Bleu

La cour d'assises du Nord ce jeudi 4 juillet 2019 a condamné l'ancien braqueur, David Gras, 49 ans, à 15 ans de prison. Il comparaissait pour plusieurs braquages, dont un mortel. Après sept ans de cavale, il s'était rendu pour "faire face à ses responsabilités".

Ici sur l'avis de recherche d'Interpol, David Gras, braqueur repenti qui comparait devant les assises du Nord, veut montrer qu'il n'est plus le même homme.
Ici sur l'avis de recherche d'Interpol, David Gras, braqueur repenti qui comparait devant les assises du Nord, veut montrer qu'il n'est plus le même homme. - Capture Twitter Police nationale

Douai, France

David Gras, braqueur repenti, est condamné à 15 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises du Nord à Douai ce jeudi 4 juillet 2019. "Je mérite ce qui se passe. La seule chose que je demande, c'est de sortir de prison un jour, si Dieu le veut" a-t-il déclaré avant que les jurés se retirent pour délibérer. L'avocat général avait requis entre 15 et 18 ans de réclusion. 

David Gras comparaissait pour deux braquages, et deux tentatives. Parmi ses faits d'armes : une participation à l'attaque du centre fort d'Orly, qui a fait un mort, un convoyeur de fonds, en 2011. Depuis, il était en cavale, introuvable, il faisait partie des criminels les plus recherchés au monde, lorsque l'été dernier, il s'est rendu. Au premier jour de son procès, il avait raconté comment la foi l'avait "aidé" à prendre ses responsabilités. David Gras s'est en effet converti à la religion orthodoxe durant cette cavale.

"Il y a eu une obsession David Gras, une légende s'est construite" -Jérôme Goudard, avocat

Quinze ans de réclusion, c'est dix de moins que lors de son premier procès, en 2016, il avait alors été jugé en son absence, et présenté comme le cerveau de la bande. Durant les deux semaines de procès, son avocat souhaitait démontrer qu'il n'en était rien. Jérôme Goudard estime avoir été entendu par les jurés : "la légende s'est construite du fait de ces sept ans de cavale, car les meilleures polices l'ont recherché, ne l'ont jamais retrouvé. Il y a eu une obsession David Gras. D'un malfaiteur lambda, on a fait le plus grand voyou de ces dernières années. Il y avait aussi ce besoin de montrer à la justice qu'on pouvait avoir confiance en elle. Aujourd'hui, la justice a été rendue".

ECOUTEZ : Jérôme Goudard, avocat de David Gras

"Une page se tourne enfin" - Alexandra di Carlo, fille de la victime

La fille du convoyeur de fonds décédé en 2011 a tenu à être là pour entendre le verdict. Pour Alexandra di Carlo, "même si je n'ai pas eu toutes les réponses à mes questions, une page se tourne enfin. Qu'il ait 15, 30, 40 ans, ça ramènera jamais mon père. L'essentiel, c'est qu'il soit jugé".

Jusqu'à la dernière minute de son procès, David Gras a gardé le secret sur les lieux de sa cavale.

ECOUTEZ : verdict dans le procès de David Gras, reportage de Cécile Bidault