Faits divers – Justice

Le bungalow se retrouve au beau milieu de la route entre Le Grau-du-Roi et La Grande-Motte

Par Hervé Sallafranque, France Bleu Gard Lozère jeudi 12 octobre 2017 à 18:15

Les gendarmes ont récupéré le bungalow. Ils cherchent maintenant à retrouver son propriétaire
Les gendarmes ont récupéré le bungalow. Ils cherchent maintenant à retrouver son propriétaire - Gendarmerie du Gard

Une enquête peu banale pour les gendarmes du Grau-du-Roi. Lundi soir, ils ont retrouvé un bungalow au beau milieu de la route qui va vers La Grande-Motte. Le mobil-home empiétait sur l'une des deux voies de circulation. Reste à déterminer pourquoi et comment ce bungalow s'est retrouvé là

C'est ce qui s'appelle tomber du camion au sens propre du terme. Les gendarmes du Grau du Roi (Gard) n'en ont pas encore la certitude, mais il y a de fortes chances pour que le bungalow qui s'est retrouvé au milieu de la route vers La Grande-Motte (Hérault) ait été perdu dans des conditions suspectes.

Si ceux qui le transportaient l'avait fait en toute légalité, ils auraient probablement fait appel à un dépanneur pour récupérer leur chargement. Or là, le petit mobil-home a été abandonné à l'endroit où il était tombé sans autre forme de procès.

En juin dernier, déjà, un mobil-home volé avait été retrouvé sur la route à Nîmes

Depuis, les gendarmes du Grau du roi mènent l'enquête sur plusieurs fronts. Ils essaient d'abord de savoir d'où vient ce bungalow et à qui il appartient. Il n'a pas de plaque d'immatriculation ; en revanche le numéro de série pourraient leur permettre de remonter jusqu'à la piste de son propriétaire, mais cela risque de prendre pas mal de temps. A moins que d'ici là, les gérants d'un camping du littoral, par exemple, ne leur signalent la disparition d'un mobil-home.

Ce genre d'incident n'est évidemment pas banal, mais ce n'est pas une première dans le Gard. Souvenez-vous, en juin dernier, un bungalow avait été retrouvé, là encore au beau milieu de la route, dans un rond-point du chemin des Canaux, non loin de la Bastide. Il avait été dérobé quelques heures auparavant dans un club de paintball situé tout près de là.