Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le cadavre d'un jeune homme découvert dans un appartement de Limoges

dimanche 31 juillet 2016 à 14:07 Par France Bleu Limousin, France Bleu Limousin

Un homme d'une vingtaine d'années a été retrouvé mort ce vendredi 29 juillet à Limoges. Le corps a été découvert dans un état de décomposition avancée dans un immeuble du quartier des Portes Ferrées. Pour l'instant, les circonstances du décès restent inconnues.

Le cadavre d'un jeune homme a été découvert dans un appartement du quartier des Portes Ferrées à Limoges.
Le cadavre d'un jeune homme a été découvert dans un appartement du quartier des Portes Ferrées à Limoges. - Claire-Lise Macé

Limoges, France

Le cadavre a été retrouvé allongé sur le lit, dans un état de décomposition avancée. Ce sont deux de ses amis qui ont  découvert l'homme plusieurs jours après sa mort.

Une autopsie doit avoir lieu lundi 1er août pour déterminer les circonstance exactes du décès. Pour l'instant, la police privilégie la thèse d'une mort naturelle. En effet, le corps ne présentait pas de trace de coups, ni de violences. Par ailleurs, le jeune homme était malade. Il souffrait d’épilepsie et sa mort pourrait tout à fait être en lien avec sa maladie.

Pourtant, certains éléments de cette affaire restent suspects. La porte d'entrée de l'appartement par exemple. Elle était sortie de ses gonds et posée dans le couloir de l'immeuble lorsque le corps a été découvert. Personne ne s'en était rendu compte. Personne n'avait non plud été alerté par l'odeur pestilentielle du cadavre en décomposition... Il faut dire que le jeune homme était le seul habitant de son immeuble. Sans emploi, il s'était également marginalisé de la société.