Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'inconnu du lac du Monteynard n'a toujours pas livré ses secrets

-
Par , France Bleu Isère

Mais qui est donc cet homme retrouvé mort, mercredi matin, par un pêcheur, dans le lac du Monteynard ? Les gendarmes n'ont toujours pas pu lui donner de nom et l'autopsie pratiquée à Grenoble n'a pas permis de déterminer les causes de son décès. En tous cas, il n'est pas mort noyé.

Le corps d'un homme a été retrouvé mercredi par un pêcheur, flottant a quelques mètres des Berges du Monteynard
Le corps d'un homme a été retrouvé mercredi par un pêcheur, flottant a quelques mètres des Berges du Monteynard -

Toute la matinée de jeudi, les gendarmes de La Mure, chargés de l'enquête, ont inspecté, en bateau, les rives du lac du Monteynard, en espérant y découvrir des vêtements, un sac, des chaussures, ou un véhicule. 

Découvert par un pêcheur

Bref, des indices pouvant les mettre sur la piste de l'homme retrouvé mort, mercredi matin, vers 9 heures, par un pêcheur.  Ce dernier avait repéré un corps, flottant dans l'eau, à trois mètres de la berge, en amont de la plage et du camping de Mayres-Savel, dans un endroit assez sauvage du lac. Le pêcheur avait aussitôt prévenu les secours. Les gendarmes, chargés de l'enquête, avait "gelé" la scène pour la préserver, le temps que des plongeurs, venus de Valence, fassent les constatations sub-aquatiques.

L'autopsie n'a pas permis de déterminer les causes de la mort.

Ce jeudi, une autopsie a été pratiquée à l'institut médico-légal du CHU de Grenoble. Le légiste n'a pas pu déterminer les causes de la mort. Une chose est certaine, en revanche, l'inconnu du lac n'est pas mort noyé, comme on aurait pu le croire dans un premier temps. Des analyses complémentaires -ADN, analyses toxicologiques- sont en cours pour essayer de comprendre ce qui a bien pu se passer. 

L'inconnu du lac

D'autre part, il est impossible pour l'instant de mettre un nom sur un visage, très abîmé par son séjour dans l'eau, où, selon le médecin légiste, il a dû séjourner plusieurs jours, mais pas plus d'une semaine. Son âge est estimé entre 20 et 30 ans. Il n'était vêtu que d'un maillot de bain bleu. Sur son corps, aucune trace de coups ou de blessures. Il n'a pas, non plus, de signe distinctif, comme un tatouage ou une tache de naissance. Il ne portait aucun bijou. Pour l'instant, personne n'a signalé de disparition d'un proche, dans la région.

Prélèvements ADN

Les enquêteurs espèrent que, peut-être, son ADN "matche" avec le Fichier national automatisé des empreintes génétiques. Mais pour l'instant, ils sont dans le flou le plus complet, concernant cette affaire hors norme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess