Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le Carré du palais ouvrira partiellement au début de l'été à Avignon

vendredi 31 mars 2017 à 11:02 Par Aurélie Lagain et Charlotte Lalanne-Labeyrie, France Bleu Vaucluse

Malgré le retard du chantier du Carré du palais, le complexe oenotouristique ouvrira pour le début de l'été, assure InterRhône;

Avignon : les travaux ont repris au Carré du Palais
Avignon : les travaux ont repris au Carré du Palais © Radio France - Jean-Pierre Burlet

Place de l'Horloge, Avignon, France

Le Carré du Palais ouvrira bien ses portes avant le Festival d'Avignon, en tout cas partiellement, assure InterRhône, le porteur du projet œnotouristique.

Le chantier a pris énormément de retard dans les murs de l'ancienne Banque de France entre place du Palais et place de l'Horloge.

Michel Chapoutier et Me Mathieu Chirez - Radio France
Michel Chapoutier et Me Mathieu Chirez © Radio France - Charlotte Lalanne

En cause, la mise en examen du maître d'ouvrage du projet, Jean-Marie Renaud, la semaine dernière, pour "usurpation de diplôme", "escroquerie", "travail dissimulé" et "blanchiment". Préjudice estimé : plus de 700.000 euros, d'après la police.

Michel Chapoutier assure que lorsqu'InterRhône a pris la conduite du projet, le maître d'œuvre était déjà retenu. Par qui ? Ça, il n'en sait rien, c'est lui qui le dit. Toujours est-il que Jean-Marie Renaud, lui, prétendait avoir déjà fait les plans, pris les mesures. Bref, InterRhône a cru faire une bonne affaire.

"Dès janvier 2015, on lui pose des questions" - Michel Chapoutier

Sauf que très vite, dès janvier 2015 il y a eu des doutes sur la sécurité du chantier, les facturations. Un an plus tard, un assistant de maîtrise d'ouvrage est désigné pour limiter les dégâts. Mais c'est seulement en juillet 2016 qu'InterRhône casse le contrat avec Jean-Marie Renaud et dépose plainte. InterRhône qui assure que la police lui a demandé de ne pas communiquer pour ne pas éveiller les soupçons du suspect.

Michel Chapoutier assure que la partie brasserie et bar à vins du Carré ouvrira avant le Festival. Dans la foulée, ce sera la terrasse et d'ici l'automne, les boutiques.

"L'ouverture est quand même prévue pour le Festival" - Michel Chapoutier