Faits divers – Justice

Le cauchemar continue pour René Regnault

Par Julien Jean, France Bleu Maine vendredi 16 décembre 2016 à 12:40

René Regnault
René Regnault © Radio France - Comité de soutien

Retenu depuis septembre 2015 en Thaïlande où il est accusé d'avoir voulu échanger de faux billets, ce Manceau avait mi-novembre été jugé non coupable. Mais le parquet thaïlandais fait appel de cette décision. René Regnault qui risque jusqu'à 10 ans de prison, demande l'aide de François Hollande.

Bloqué depuis 15 mois en Thaïlande par la justice qui lui reproche d'avoir tenté d'échanger 6 faux billets de 100 €, ce Manceau de 59 ans, ancien patron du WSM Café espérait enfin pouvoir rentrer en France. Le 16 novembre dernier, le tribunal l'avait en effet reconnu non coupable affirme Philippe Debray, le responsable de son comité de soutien en Sarthe. Mais le parquet thaïlandais a décidé ce vendredi de faire appel de cette décision.

François Hollande sollicité

"Je suis dégouté et complètement perdu. On s'acharne sur moi. Il faut qu'on arrête cette histoire, je suis innocent" déclare René Regnault qui lance un appel au Président de la République : "Il faut que François Hollande m'aide. Françoise Dubois, député de la Sarthe doit le contacter. Il faut que les politiques se bougent".

René Regnault risque toujours jusqu'à 10 ans de prison. Selon son avocat, la nouvelle audience aura lieu d'ici 6 à 8 mois.