Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Le Centre de service militaire volontaire de Châlons-en-Champagne accueille sa deuxième promotion

mardi 7 novembre 2017 à 11:12 Par Annelaure Labalette, France Bleu Champagne-Ardenne

Ce mardi, une nouvelle promotion d'une soixantaine de jeunes de 18 à 25 ans va prendre ses quartiers au centre de service militaire volontaire de Châlons-en-Champagne. Pendant 6 mois, ils vont bénéficier d'une remise à niveau scolaire et d'une formation professionnelle.

Le centre de service militaire volontaire de Châlons en champagne
Le centre de service militaire volontaire de Châlons en champagne © Radio France - Sophie Constanzer

Châlons-en-Champagne, France

Le 16 janvier dernier, 105 jeunes venus de toute la Champagne Ardenne se sont installés dans le quartier militaire "Fevrier" à Châlons pour suivre le service militaire volontaire (SMV). Ils faisaient partie de la première promotion accueillie à Châlons. 91 d'entre eux sont allés jusqu'au bout de cette formation qui s'est terminée il y a quelques jours. Et le bilan de cette première promotion est très positif car 70% des jeunes ont décroché leur permis de conduire. Le service militaire volontaire leur a permis de passer l'examen gratuitement. Pour le Commandant Goerig, chef du détachement Service militaire volontaire à Châlons "l'idée de cette formation de 6 mois c'est de redonner un cadre à ces jeunes et de leur permettre d'effectuer une formation professionnelle pour trouver un travail plus tard. Et le permis de conduire est un précieux sésame".

Interview du Commandant Goerig, chef du détachement Service Militaire Volontaire de Châlons en champagne

A leur arrivée, les jeunes qui s'engagent dans le service militaire volontaire sont peu ou pas diplômés, certains n'ont même pas le brevet des collèges. Ils bénéficient donc d'une remise à niveau scolaire en mathématiques et en français. Ils apprennent aussi à rédiger un CV , pour entamer des démarches professionnelles. 84% des jeunes de la première promotion ont validé une formation professionnelle à l'issue des 6 mois. Ils ont reçu un certificat.

Tous ne deviendront pas militaires

Le but du service militaire volontaire n'est pas de créer des vocations dans l'armée - même si 4 jeunes de la première promotion se sont engagés - mais c'est avant tout de les réinsérer dans la société, de leur apprendre la rigueur aussi. En ce qui concerne la formation professionnelle, ce sont les domaines de la sécurité qui sont les plus demandés, car il y a pas mal de débouchés. Il y a aussi le secteur de l'aide à la personne et de la métallurgie.

Et après?

A la fin de leur formation, les jeunes qui ont participé au service militaire volontaire ne sont pas lâchés dans la nature. Les formateurs du centre militaire prennent régulièrement de leurs nouvelles, tous les quinze jours, pour faire un suivi et savoir éventuellement comment se passe leur nouveau travail. Ce suivi dure 6 mois.

Le Service militaire volontaire c'est une expérimentation qui a été mise en place par l'ancien président François Hollande. Quatre centres de service militaire volontaire (SMV) ont été crées en France par le gouvernement Hollande : A Brétigny sur Orge, Montigny les Metz, La Rochelle, et donc Châlons-en-Champagne.