Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le centre principal des impôts de Nîmes fermé pendant plusieurs semaines après un incendie criminel

jeudi 3 janvier 2019 à 18:19 Par Sylvie Duchesne, France Bleu Gard Lozère

Le centre des impôts du boulevard Saintenac à Nîmes est fermé pendant plusieurs semaines pour travaux. Un incendie criminel a endommagé la porte et le rez-de-chaussée. Les dégâts sont estimés à plus de 50.000 euros.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp -

Nîmes, France

Pas de chance pour tous les contribuables de l'agglomération nimoise qui avaient prévu de se rendre au centre des Finances publiques du boulevard Saintenac en ce début d'année : il est fermé pour au moins deux semaines. Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, plusieurs personnes ont mis le feu avec des pneus devant la porte.  

"La porte a fondu, le moteur électrique qui l'actionne est détruit. De la fumée s'est introduite à l'intérieur du rez-de-chaussée, explique Frédéric Guin, directeur départemental des Finances publiques. Ça va nécessiter plusieurs semaines de travaux." 

Frédéric Guin, directeur départemental des Finances publiques

Plus de 50.000 euros de dégâts 

Le directeur départemental des Finances publiques a condamné ce jeudi cet incendie criminel. "Ce n'est pas un événement anodin. Sans l'intervention rapide des pompiers, c'est tout le bâtiment qui aurait brûlé." Il a transmis les images de vidéosurveillance à la police et porté plainte. 

En attendant des expertises plus poussées, il estime que le montant des dégâts dépassera les 50.000 euros. Le bâtiment, lui, va rester fermé pendant au moins deux semaines, le temps de changer la porte et de nettoyer le rez-de-chaussée. 

En attendant, les 500 à 900 contribuables qui fréquentent ce centre devront se rendre au centre des impôts de l'avenue Carnot pour toutes leurs démarches. Ils vont devoir être patients, les locaux n'étant pas vraiment adaptés pour l'accueil du public. 

Un incendie qui tombe très mal puisque c'est maintenant que débute le prélèvement à la source.