Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Deux ans après la mutinerie à la prison de Valence, bientôt le début des travaux

mardi 27 novembre 2018 à 2:27 - Mis à jour le lundi 26 novembre 2018 à 15:38 Par Suzanne Shojaei, Nathalie De Keyzer et Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche

Deux ans après la mutinerie qui avait fait de gros dégâts à la prison de Valence, dans la Drôme, le chantier de réparation devrait débuter d'ici la fin de l'année. Il devrait durer sept mois.

Image d'archive incendie à la maison d'arrêt le 27 Novembre 2016
Image d'archive incendie à la maison d'arrêt le 27 Novembre 2016 © Radio France - Tommy Cattanéo

Valence, France

Le 27 novembre 2016, des détenus du quartier maison centrale, celui des longues peines, mettaient à sac tout un bâtiment. Ils ont même déclenché un incendie dans trois cellules. Les flammes et les fumées ont dévasté le rez-de-chaussée et les étages.  Les détenus avaient également cassé les caméras de vidéo-surveillance à coups de casserole et projeté au sol du gros électro-ménager (machine à laver) depuis les étages supérieurs. Depuis, ce bâtiment est resté vide. Inutilisable. Il a fallu beaucoup de temps à l'administration pénitentiaire pour organiser le chantier de remise en état. 

Bâtiment incendié lors de la Mutinerie du 27 novembre 2016 - Radio France
Bâtiment incendié lors de la Mutinerie du 27 novembre 2016 © Radio France - Nathalie de Keyzer

L'administration explique avoir rencontré deux freins. Elle n'est que locataire du centre pénitentiaire de Valence. Les murs appartiennent à un partenaire privé et la négociation s'est révélée compliquée entre les deux parties. Ce chantier est d'une grande ampleur, et chacun souhaitait  payer le moins possible. 

L'une des trois cellules incendiée en novembre 2016 - Radio France
L'une des trois cellules incendiée en novembre 2016 © Radio France - Nathalie de Keyzer

Ensuite, il n'était pas question de reconstruire à l'identique et de risquer une nouvelle mutinerie. Un audit a donc été réalisé. Une étude pour améliorer les dispositifs de sécurité du bâtiment. Et cela a pris du temps, mais l'administration pénitentiaire l'assure : c'est désormais réglé et "tout est mis en oeuvre pour démarrer le chantier en décembre". 

l'un des couloirs du quartier maison centrale incendié en Novembre 2016 - Radio France
l'un des couloirs du quartier maison centrale incendié en Novembre 2016 © Radio France - Nathalie de Keyzer

Le chantier devrait durer sept mois. Les dégâts causés par la mutinerie avaient été estimés à un million sept cent mille euros. Les réparations, elles, coûteront plus cher mais aucun chiffre précis n'est annoncé pour l'instant.