Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le chasseur qui a tué des ânes a été plus lourdement condamné en appel

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Le chasseur qui a tué quatre ânes, en septembre 2017, dans les Bauges (Savoie) a écopé d’une peine plus lourde en appel.

Un des ânes tués par le chasseur
Un des ânes tués par le chasseur © Maxppp -

Arith, France

C’est une histoire qui a marqué les esprits : en septembre 2017, un chasseur suisse abat quatre ânes à Arith dans les Bauges (Savoie). Cet homme a été jugé en mai dernier par la cour d’appel de Chambéry. La cour a rendu sa décision ce mercredi. 

Cette fois ce chasseur est reconnu coupable de cruauté sur des animaux. Il doit payer une amende de 8.000 euros, son permis de chasse est suspendu pour cinq ans et il doit verser 950 euros à chacune des associations de protection des animaux qui se sont portées parties civiles dans ce dossier.

"J’ai confondu les ânes avec des biches"

La propriétaire des ânes, elle, s’était désistée de cet appel. "Je ne suis pas là pour me faire de l'argent sur le dos de mes animaux" avait-elle expliqué. La fédération de chasse, qui s’était portée partie civile, estimant que cette affaire entachait l’image de la chasse, a été déboutée. Ce chasseur est donc condamné à une peine plus lourde puisqu’en première instance, il avait écopé d’une amende de 750 euros et d’une interdiction de chasser pendant trois ans.

Depuis le début, ce chasseur explique que ce jour-là il était fatigué et qu’il a confondu les quatre ânes avec des biches.