Faits divers – Justice

Le chauffard de Saint-Antoine-de-Breuilh condamné à un an de prison ferme

Par Benjamin Fontaine, France Bleu Gironde et France Bleu Périgord mardi 11 octobre 2016 à 15:55

Le tribunal de Grande Instance de Bergerac
Le tribunal de Grande Instance de Bergerac © Radio France - Sophie Constanzer

Le 10 juillet dernier, un jeune conducteur avait forcé le barrage routier du vide-greniers de Saint-Antoine-de-Breuilh. Son véhicule avait percuté une barrière qui a tué un bénévole. Le tribunal l'a condamné ce mardi 11 octobre à un an de prison ferme.

Ce mardi 11 octobre, le tribunal correctionnel de Bergerac vient de condamner un conducteur de 22 ans à deux ans et demi de prison dont un an ferme. Le 10 juillet dernier, au petit matin, ce Girondin a percuté une barrière bloquant l'accès au vide-grenier de Saint-Antoine-de-Breuilh. Celle-ci est venue percuter Jean-Jacques Picard, un bénévole présent sur place. L'homme d'une cinquantaine d'années est mort sur le coup.

Lors de l'audience, le 14 septembre, le conducteur a expliqué qu'il avait bu plus que de raison la veille au soir et qu'il était encore imbibé d'alcool quand il a pris son volant au petit matin. Il ne s'est rendu à la gendarmerie que dans le courant de la journée après avoir appris le décès du bénévole.

Interdiction de repasser son permis pendant un an

Le procureur avait requis cinq de prison dont trois avec sursis. Le tribunal a choisi une peine moins importante et aménageable. Le conducteur a par ailleurs interdiction de repasser son permis pendant un an. La famille du défunt était présente à l'énoncé du délibéré. "Pour les victimes c'est important que la justice prenne une décision rapidement et la peine de prison ferme est une réponse satisfaisante par rapport aux faits commis", a confié maître Belaud, avocat de l'un des frères et d'une sœur de la victime. L'avocate du prévenu n'a pas souhaité commenter cette décision de justice.

Partager sur :