Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le chef des policiers de l’Essonne porte plainte après la diffusion d'un message violent appelant à "une purge"

lundi 29 octobre 2018 à 14:21 Par Valentin Dunate, France Bleu Paris

C'est une info France Bleu Paris : le directeur départemental de la sécurité publique de l'Essonne a décidé de déposer une plainte ce lundi auprès du procureur d'Evry pour provocation à la violence suite à la diffusion d'un message sur les réseaux sociaux appelant à "une purge".

Appel à la violence sur les réseaux sociaux : la DDSP porte plainte.
Appel à la violence sur les réseaux sociaux : la DDSP porte plainte. -

Corbeil-Essonnes, Île-de-France, France

Le directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) de l’Essonne, Jean-François Papineau, a indiqué à France Bleu Paris qu'il avait décidé de porter plainte après la diffusion sur les réseaux sociaux de messages particulièrement violents appelant à "la purge".

"Hier après-midi (Dimanche), nous avons constaté la diffusion de messages appelant à des violences à caractère urbain particulièrement contre les policiers pour le soir d’Halloween à Corbeil-Essonnes. C’est la raison pour laquelle une plainte est déposée aujourd’hui (lundi). Je dépose plainte en tant que DDSP, pour "provocation à la violence" auprès du procureur d’Evry. D’autre part, une grande vigilance sera exercée pour le cas où des individus seraient tentés de répondre à cet appel."

D'après Jean-François Papineau, un fait de violence constaté dimanche à Corbeil semble directement lié à cet appel à la violence.

Selon les Informations de France Bleu Paris, ces messages ont été diffusés via le réseau social Snapshat. Il n’est pas possible d’en connaître l’audience. Ces messages proviennent de la série de films "Américan Nightmare". Ils ont été relayés dans d’autres villes d’Ile-de-France et notamment à Paris mais aussi à Grenoble (Isère).