Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le chien qui vivait dans une voiture à Brest a trouvé une famille d'accueil

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Le chien qui vivait dans la voiture de son propriétaire depuis plusieurs mois à Brest a visiblement trouvé une famille d'accueil : le véhicule est désormais vide. Une femme s'est proposée sur les réseaux sociaux de le récupérer chez elle.

Une famille d'accueil s'est proposée de récupérer Simba
Une famille d'accueil s'est proposée de récupérer Simba

Simba a quitté la voiture dans laquelle il vivait depuis des mois à Brest. La situation de ce chien avait ému les riverains du quartier Guelmeur et plusieurs associations s'étaient mobilisées ces dernières semaines pour trouver une solution. Son propriétaire avait expliqué qu'il n'avait plus de logement et ne pouvait pas garder l'animal avec lui lorsqu'il était hébergé. 

Une famille d'accueil qui s'était signalée sur les réseaux sociaux indique avoir finalement récupéré Simba dimanche. Suite à un nouveau rendez-vous manqué vendredi avec le propriétaire, la mairie de Brest a déposé un courrier dans sa boite aux lettres pour lui donner des contacts d'associations. Elle lui a également indiqué que si la situation n'évoluait pas, il y aurait un recours à la force publique pour saisir l'animal.

Une proposition de logement 

La situation a été compliquée par le fait que le chien était pucé au nom d'une femme qui ne s'en occupe plus désormais : le détenteur de l'animal n'avait donc pas été mis au courant des rendez-vous proposés par la mairie, explique Klervie Talarmain de l'association de protection animale Les Alfredes : "la famille d'accueil, c'est le temps que le monsieur trouve une solution. Les élus n'ont pas son contact, et ils souhaiteraient les rencontrer afin de lui _proposer un logement pérenne_".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu