Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Le Chinois" était à la tête d'un important trafic de drogue qui alimentait le département de la Mayenne

-
Par , France Bleu Mayenne

Un important trafic de drogue, cannabis, héroïne, cocaïne et ecstasy, qui alimentait notamment le département de la Mayenne, a été démantelé dans le Maine-et-Loire. Un homme, surnommé "Le Chinois", considéré comme très dangereux, le dirigeait en s'approvisionnant à Paris, à Angers et au Mans.

Important trafic de drogue démantelé dans le Haut-Anjou
Important trafic de drogue démantelé dans le Haut-Anjou - Gendarmerie - DR

Il aura fallu un an d'enquête aux gendarmes du Maine-et-Loire pour démanteler un important trafic de drogue qui alimentait notamment le département de la Mayenne mais aussi la région d'Angers et la Sarthe. Au printemps dernier, lors du premier confinement, les militaires interviennent sur des rixes et font le lien avec un réseau de vente de produits stupéfiants dirigé, depuis la commune de Segré-en-Anjou Bleu, par un homme considéré comme très dangereux et armé, surnommé "Le Chinois"

Approvisionnement à Paris et Rouen, vente en Mayenne et en Sarthe

"Le Chinois" avait mis en place un dispositif bien rôdé pour s'alimenter en cannabis, cocaïne, héroïne et ecstasy. Des chauffeurs s'approvisionnaient à Angers, Paris, Le Mans et même Rouen. Ensuite, par l'intermédiaire de livreurs à sa botte, les ventes étaient essentiellement réalisés en Mayenne, en Sarthe et dans le Maine-et-Loire. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les investigations, conduites par la brigade des recherches de Segré-en-Anjou Bleu, vont permettre d'identifier, en plus du "Chinois", une bande composée de 6 individus âgés de 19 à 35 ans.

La semaine dernière, une opération judiciaire d'envergure est déclenchée pour interpeller les membres du réseau. Une soixantaine de gendarmes y ont participé, assistés de deux équipes cynophiles et de l'antenne du GIGN de Nantes. 

En plus de la drogue, des armes saisies

Lors des perquisitions réalisées dans les différents domiciles, les enquêteurs mettent la main sur 1,2 kg de résine de cannabis, 61 grammes de cocaïne, 170 grammes d'héroïne, 35 grammes d'amphétamines. Des armes de poings, un fusil de chasse, un fusil classé arme de guerre et des munitions sont également découverts. 

Les sept trafiquants présumés ont été déférés devant la justice. Deux d'entre eux sont actuellement incarcérés pour respectivement 3 ans et 6 mois. Les autres ont été condamnés à des peine de prison ferme allant de 15 à 10 mois sans mandat de dépôt. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess