Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Le choc à Thouars au lendemain de la mort d'une infirmière en psychiatrie de l'hôpital

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Beaucoup d'émotion à Thouars, sur le site de l'hôpital nord Deux-Sèvres. Une infirmière de 30 ans est morte ce jeudi, agressée au couteau par un patient.

Le drame s'est produit au centre de psychotéraphie du site de Thouars du CHNDS
Le drame s'est produit au centre de psychotéraphie du site de Thouars du CHNDS © Radio France - Noémie Guillotin

Les visages sont graves, fermés, ce vendredi matin sur le site de l'hôpital nord Deux-Sèvres, à Thouars. La veille, Elodie, une infirmière en psychiatrie âgée de 30 ans est morte, poignardée par un patient de 20 ans.

C'est incompréhensible, ça ne devrait pas arriver

"C'est l'horreur", lâche Bruno, un de ses collègues. "Avec les restrictions budgétaires, le manque de personnels et le manque de sécurité on est arrivés à ça", déplore-t-il et ajoute "on est passés de huit infirmiers de jour il y a 15 ans à quatre"

Si Alain Fouquet, secrétaire de la CGT ne veut "pas faire de raccourcis" sur le manque de moyens. "Cela participe, c'est hélas une goutte d'eau qui vient frapper de façon effroyable la communauté soignante. Avoir les considérations du ministère c'est très joli mais il faut avoir les moyens de fonctionner".

Le délégué ministériel à la santé mentale et à la psychiatrie sur place

Le ministère représenté par Frank Bellivier, délégué ministériel à la santé mentale et à la psychiatrie, envoyé par la ministre de la santé Agnès Buzyn qui a réagi sur Twitter.

Il a rencontré le personnel et des représentants de l'hôpital notamment. "Ce n'était pas le moment des grands discours, c'était le moment du recueillement avec eux". Frank Bellivier a promis une deuxième visite. "Nous allons mener une étape de diagnostic des difficultés auxquelles on s'efforcera collectivement de répondre". Pas de date encore programmée.

Le délégué ministériel à la santé mentale et à la psychiatrie Frank Bellivier a fait le déplacement ce vendredi matin à Thouars - Radio France
Le délégué ministériel à la santé mentale et à la psychiatrie Frank Bellivier a fait le déplacement ce vendredi matin à Thouars © Radio France - Noémie Guillotin

"Elodie était une chouette collègue et il est anormal qu'on se fasse tuer quand on vient soigner les gens", s'indigne Philippe Cochard, qui travaillait avec la jeune femme. "J'espère que ce drame servira au moins à faire avancer la psychiatrie partout en France. Ce n'est pas qu'à Thouars qu'il faut apporter des solutions", insiste-t-il.

Le suspect mis en examen pour assassinat

Le parquet de Niort s'est dessaisi de l'affaire au profit du pôle criminel du tribunal judiciaire de Poitiers. Ce vendredi, le suspect a été mis en examen pour assassinat et tentative d’assassinat sur personnes chargées de mission de service public et écroué indique le procureur de la République de Poitiers Michel Garrandaux.

Le patient était hospitalisé depuis le 24 janvier, "au départ" de sa propre volonté a précisé le parquet. Il se serait emparé d’un couteau qui se trouvait dans le véhicule d’une accompagnatrice.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu