Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Club Med de La Palmyre ouvre ses portes ce samedi à ses futurs Gentils employés

-
Par , France Bleu La Rochelle

Toujours pas de date de réouverture pour le Club Med de La Palmyre, près de Royan. Mais il faut pourtant préparer la saison. Reste 70 saisonniers à recruter localement. Pour eux, le village vacances ouvre ses portes ce samedi.

70 postes de saisonniers restent à pourvoir au Club Med de La Palmyre. Avec une grosse inconnue : l'établissement ne sait pas quand il va pouvoir rouvrir.
70 postes de saisonniers restent à pourvoir au Club Med de La Palmyre. Avec une grosse inconnue : l'établissement ne sait pas quand il va pouvoir rouvrir. © Radio France - Julien Fleury

Avis aux futurs Gentils organisateurs et aux Gentils employés... le Club Med de La Palmyre recrute pour sa nouvelle saison. Cela passe par des portes ouvertes, ce samedi, proposées sur inscription. Il reste d'ailleurs des places pour visiter le village vacances, et découvrir les métiers proposés. Le seul Club Med de la façade atlantique doit encore trouver 70 saisonniers, afin de boucler son recrutement. Un recrutement compliqué sérieusement par le Covid-19, entre forums de l'emploi basculés en virtuel, sur Internet, et date de réouverture toujours inconnue.

Sur près de 400 saisonniers nécessaires cette année, la moitié était déjà là l'an dernier. Les autres, il faut aller les chercher. Un recrutement en grande partie local. Les 70 postes toujours ouverts sont proposés sans hébergement, précise bien Alexandra Avril, la DRH du Club Med de La Palmyre : "nous cherchons essentiellement dans les métiers de l'hôtellerie-restauration : que ce soit des employés de chambre, des serveurs, des employés polyvalents amenés à faire du bar et du service à l'assiette, des commis. Sans oublier des magasiniers et des bagagistes."

Maintenir le lien avec les futurs saisonniers

Jonathan Abbadie, le "chef de village", et Alexandra Avril, la DRH, sont pour l'instant un peu seuls. Sans le Covid, le Club Med pourrait rouvrir mi-avril.
Jonathan Abbadie, le "chef de village", et Alexandra Avril, la DRH, sont pour l'instant un peu seuls. Sans le Covid, le Club Med pourrait rouvrir mi-avril. © Radio France - Julien Fleury

Des postes accessibles même sans aucune expérience, précise encore Alexandra Avril : "nous mettrons en place des journées de formation, pour ceux qu'on appelle nos "première saison". Donc on peut venir au Club sans expérience, l'essentiel c'est d'être motivé !" Un recrutement qui a dû se réinventer, avec l'annulation des forums de l'emploi saisonnier pour cause de Covid. Annonces postées sur la plateforme départementale emploi17.fr qui permet aussi d'organiser du job dating (le 7 avril 14h30). Sans oublier les portes ouvertes de ce samedi (entre 9h et 17h).

La grosse difficulté cette année, concède Alexandra Avril, c'est aussi que le Club Med ne sait toujours pas quand il rouvrira : "c'est une difficulté commune à tous les métiers de l'hôtellerie-restauration. Ce que nous faisons en attendant, c'est maintenir le lien avec nos futurs saisonniers, pour les rassurer." En espérant qu'ils n'aillent pas voir ailleurs, vers d'autres sites touristiques ou d'autres professions. "Chacun est bien sûr libre de faire ce qu'il a envie." Le Club Med qui se rassure en comptant sur sa notoriété. Avoir cette ligne sur son CV est pour les autres employeurs un gage d'employabilité. La preuve qu'on est réactif, adaptable, et souriant.

Toujours pas de date de réouverture

Les nouveaux logements du Club Med de La Palmyre, inaugurés l'an dernier. En raison de la loi Littoral, les nouvelles constructions étaient très limitées, et le budget du chantier autour de 35 millions d'euros.
Les nouveaux logements du Club Med de La Palmyre, inaugurés l'an dernier. En raison de la loi Littoral, les nouvelles constructions étaient très limitées, et le budget du chantier autour de 35 millions d'euros. © Radio France - Julien Fleury

En attendant la réouverture, c'est le silence qui marque sur les 18 hectares du Club Med. A peine troublé par quelques prestataires qui s'affairent autour de la piscine principale, en train d'être remise en eau. Ou par les jardiniers qui tondent les pelouses et remettent en état les massifs de fleurs. Le reste du personnel n'est pas encore arrivé.Seul ou presque, le chef de village, Jonathan Abbadie, attend toujours une date de réouverture. Sans le Covid ce serait pour la mi-avril : "effectivement, on a faim, on est impatient de retrouver nos équipes et nos clients. Parce que cette crise n'a que trop duré..."

Une deuxième saison sous le signe du Covid pour le Club Med de La Palmyre, rouvert il y a un an après de très gros travaux destinés à monter en gamme. Comment garder un esprit chaleureux tout en garantissant la sécurité sanitaire ? L'été dernier le village vacances avait trouvé des solutions : "une plus grande flexibilité, par exemple, sur les horaires pour accéder aux restaurants, décrit Jonathan Abbadie. Ou encore un plus grand nombre de GO (Gentils organisateurs) pour encadrer les enfants, en plus petits groupes. Et une ambiance revisitée" avec des spectacles en extérieur, le grand théâtre étant resté fermé.

Pour l'instant, les seules personnes qu'on croise sont les prestataires chargés de remettre en eau la piscine principale, et les jardiniers.
Pour l'instant, les seules personnes qu'on croise sont les prestataires chargés de remettre en eau la piscine principale, et les jardiniers. © Radio France - Julien Fleury

Concilier esprit festif et sécurité sanitaire

Tout le personnel est bien sûr formé à la sécurité sanitaire, et le site compte aussi désormais un référent Covid, poste à plein temps pour répondre aux questions et surveiller les protocoles. Avec succès l'été dernier, promet Jonathan Abbadie : "nous n'avons pas eu à gérer de cas de Covid. On a vraiment été dans la prévention, pour éviter de faire courir un risque à qui que ce soit."

L'an dernier, avec une clientèle très française, le village vacances avait réussi une bonne saison, malgré une jauge amputée de 15%. La priorité pour rouvrir cette année, c'est de pouvoir aussi rouvrir les restaurants. Servir des repas en chambre ne serait pas très compatible avec l'expérience festive proposée par le Club Med.

L'été dernier, le Club Med était parvenu à fonctionner avec une jauge à 85%, et des horaires étendus dans ses restaurants.
L'été dernier, le Club Med était parvenu à fonctionner avec une jauge à 85%, et des horaires étendus dans ses restaurants. © Radio France - Julien Fleury

Il faut s'inscrire : : https://www.eventbrite.fr/e/billets-club-med-la-palmyre-atlantique-recrutement-145835121775

Choix de la station

À venir dansDanssecondess